Le député-maire de Cholet a récemment affirmé qu’Hitler « n’avait peut-être pas tué assez » de gens du voyage. Des propos  vivement condamnés par la classe politique. Retour sur les autres dérapages de ce genre qui ont eu lieu ces dernières années.

Gilles Bourdouleix dérape sur les gens du voyage

Gilles Bourdouleix, le député-maire (UDI) de Cholet (Maine-et-Loire) a provoqué de vives réactions après avoir déclaré dimanche qu’Hitler "n’avait peut-être pas tué assez" de gens du voyage. Des propos tenus alors même que l’édile se trouvait sur un terrain privé occupé illégalement par des gens du voyage. Aussitôt la classe politique est montée au créneau. Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur a ainsi estimé que ces déclarations étaient "inadmissibles" et que Gilles Bourdouleix devait être "sanctionné très lourdement par la justice". "Ce n'est pas une dérive, ce n'est pas un dérapage, ce sont des mots qui sont inadmissibles et la justice a été saisie parce que ces propos, c'est de l'apologie de crime de la deuxième guerre mondiale, de l'apologie du nazisme et dans la bouche d'un maire, d'un parlementaire, c'est tout à fait insupportable", s'est même indigné Manuel Valls sur i-télé.

Publicité
Le président de l’UDI, Jean-Louis Borloo, a également condamné "de la manière la plus formelle" les propos du député-maire. De son côté, le secrétaire général de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde,  a annoncé que l’exclusion du parti de Gilles Bourdouleix était acquise et devrait être entérinée dès ce mercredi au cours d’une réunion du comité exécutif.Mais Gilles Bourdouleix n’est pas le seul à avoir dérapé à propos d’Hitler. D’autre journalistes, humoristes et personnalités ont également commis des impairs ont tenant des propos antisémites. Retour sur les plus médiatisés d’entre eux.

Publicité