Mardi soir, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve a annoncé qu’un cimetière catholique a été vandalisé à Tracy-sur-Mer dans le Calvados.

Trois jours après la découverte de 300 tombes profanées dans le cimetière juif de Sarre-Union dans le Bas-Rhin, c’est au tour d’un cimetière catholique du Calvados de subir des dégradations. Cette fois, ce sont des croix qui ont été vandalisées, comme le rapporte Direct Matin.

Lire aussi - Bas-Rhin: des centaines de tombes profanées dans un cimetière juif

Mardi soir, la gendarmerie de Tracy-sur-Mer a constaté les dégâts dans le cimetière de cette commune de 350 habitants. On ignore pour l’instant la date à laquelle les dégradations ont été commises. L’enquête a été confiée à la brigade de recherches de Bayeux.

Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué que des "dégradations" avaient été commises dans le cimetière de Tracy-sur-Mer. "Plusieurs dizaines de crucifix ont été déplacés, certains d’entre eux retournés et plantés dans le sol ", a indiqué le ministre qui a exprimé son "indignation".

"Tout sera mis en œuvre pour identifier, interpeller et déférer à la justice les auteurs de ces actes révoltants qui bafouent nos valeurs et le respect qui scellent notre vivre ensemble", a confié le ministre de l’Intérieur. Il a ajouté que "les techniciens en identification criminelle du groupement de Gendarmerie du Calvados procéderont aux constatations dès mercredi matin".

Deux lieux de recueillement profanés en moins d’une semaine

Le Premier ministre, Manuel Valls, a fait part sur Twitter d’un "sentiment de dégoût et d’indignation face à ces dégradations" et a fait savoir qu’il en avait "assez".

Publicité
Cette nouvelle profanation a lieu au moment où se tient une cérémonie au cimetière de Sarre-Union. Cinq mineurs sont toujours en garde à vue pour la dégradation des tombes juives dans le Bas-Rhin, ils nient tout acte antisémite.

François Hollande avait alors déclaré : "Profaner, c’est souiller la République".

Vidéo sur le même thème :