La fondation Vinci Autoroutes a dévoilé le 12 février son baromètre 2015 de la conduite responsable. Et à en croire les chiffres, certains sont beaucoup moins responsables que les autres. 

Les Italiens, des conducteurs dangereux ? Oui, à en croire un baromètre publié le 12 février par la fondation Vinci Autoroutes sur la conduite responsable en 2015 au sein de l’Union Européenne. Selon 31% des personnes interrogées, nos voisins italiens seraient en effet les moins responsables en voiture. Parmi les plus mauvais conducteurs se trouvent également les Grecs, selon 20% des Européens, et les Polonais (16%).

"Parmi les attitudes dangereuses les plus répandues, on retrouve le fait de dépasser de quelques km/h la vitesse autorisée (91% des Européens) ; le non-respect des distances de sécurité (65% des Européens et 77% des Français) ; l’oubli du clignotant au moment de doubler ou changer de direction (58% des Européens) ou le fait de ne pas ralentir à proximité d’une zone de travaux (55% et 68% en Belgique)", précise la fondation Vinci.

Les Suédois, bons élèves

Au contraire, les conducteurs considérés comme les plus responsables sont les Suédois, selon 37% des Européens. Viennent ensuite les Allemands (27%) et les Britanniques et Néerlandais (11%). 70% des Suédois assurent d’ailleurs garder leur calme au volant en toute circonstance.

Publicité
Les Grecs sont quant à eux 74% à admettre avoir l’injure facile une fois au volant de leur voiture. Les Espagnols sont de leurs côtés 64% à déclarer klaxonner intempestivement, tandis que 25% des Polonais vont même jusqu'à descendre de leur voiture pour s’expliquer avec un autre conducteur.

En vidéo sur le même thème : Les mauvaises habitudes au volant