Dimanche soir, un restaurateur d'Evry a menti face aux caméras de "Quotidien" pour essaye de couvrir Manuel Valls, tout juste élu député dans l’Essonne. Explications.

Une soirée électorale mouvementée pour Manuel Valls. Dimanche soir, l’ancien Premier ministre a été élu dans la 1e circonscription de l’Essonne avec 50,3% des suffrages et une très faible avance de 139 voix sur la candidate de la France Insoumise, Farida Amrani. Cette dernière a par ailleurs contesté cette victoire, indiquant sa volonté de déposer un recours.

L’ambiance était donc particulièrement tendue lorsque l’ancien maire d’Evry a annoncé, dans le hall de l’hôtel de ville, sa victoire devant les journalistes sous les hués des militants de son adversaire. Des échauffourées ont même éclaté aux abords de la mairie, rapporte Le Parisien. Manuel Valls aurait alors été contraint d’annuler la fête qu’il avait prévue pour célébrer sa victoire dans un restaurant libanais d’Evry. Les journalistes de l’émission Quotidien sur TMC s’y sont rendus et ont tenté d’interroger le patron des lieux. Ce dernier a tout tenté pour couvrir l’élu.

A lire aussi - VIDÉOS Quand Manuel Valls mettait une claque à un jeune socialiste...

Publicité
"Quelle soirée? Il n'y a pas de soirée. Il y avait de la lumière, on est rentrées"

Dans la séquence vidéo diffusée lundi soir, on peut voir le restaurateur et les invités essayer tant bien que mal de faire croire qu’il s’agissait seulement de l’anniversaire du patron, et en aucun cas d’une soirée en l’honneur de Manuel Valls. "Quelle soirée? Il n'y a pas de soirée. Il y avait de la lumière, on est rentrées", a argumenté une jeune femme.

Lorsque le journaliste de Quotidien a demandé au restaurateur le nom d’une femme qu’il désignait comme son "amie", ce dernier a répondu "Nathalie", un peu hésitant. Sur le plateau, le journaliste a ensuite révélé qu'il s'agissait en réalité de Margot Antoniazzi, ancienne responsable des jeunes avec Valls pendant la primaire de la gauche.

En vidéo – Législatives : les images de l’intervention de la police lorsque Valls annonce sa victoire

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité