A nouveau pape, nouvelles habitudes : les employés du Vatican ne recevront pas l'habituelle prime de 1000 euros qui leur est distribuée à chaque nouvelle élection. L'argent économisé devrait être en partie reversé à une ouvre de charité.

Récemment élu à la tête de l'Eglise catholique, le Pape François a décidé de geler la prime habituellement versée aux employés du Vatican pour la reverser à une œuvre de charité. C'est la tradition : dans le plus petit état du monde, à chaque décès d'un souverain pontife, le personnel du Vatican reçoit une prime de 500 euros. Une autre prime de 500 euros est ensuite versée à l'élection du nouveau pape.

Un pape économeLe pape François s'est adressé aux employés pour les "remercier de tout cœur"… et puis basta ! Depuis son élection, le Saint Père prône la simplicité et la sobriété, refusant notamment de porter les habits d'apparats trop luxueux de sa fonction, comme les traditionnelles chaussures rouges. Le "Pape des pauvres" n'a pas hésité à arborer le maillot du Messi. Celui du Christ, qu'il porte chaque jour, mais aussi celui de son compatriote du FC Barcelone.

Publicité
15 millions de déficit publicLionel Messi, l'attaquant international argentin quadruple ballon d'Or, a en effet envoyé un maillot de son club dédicacé au souverain pontife portant la mention "avec beaucoup d'affection". Une attention qui a dû particulièrement toucher ce supporter, "tifoso" en argentin, du club de Buenos Aires, San Lorenzo. Pas question, donc, de vendre le maillot aux enchères malgré sa très belle cote sur  Ebay, alors que le déficit de l'Etat se chiffre aux alentours de 15 millions d'euros. La suppression de la prime de 1000 euros aux quelques 4000 employés du Vatican devrait permettre d'économiser 4 millions d'euros, c'est un bon début. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité