En Angleterre, des pompiers ont sauvé des cochons d’un incendie, puis les ont dégustés grillés au barbecue. Un geste qui n’a pas vraiment plu aux associations de protection des animaux.

Deux truies ainsi que 18 porcelets avaient été sauvés des flammes dans leur ferme de Pewsey, dans le Wiltshire, en février dernier en Angleterre. Mais six mois plus tard, les animaux se sont finalement retrouvés sur le barbecue de leurs sauveteurs de la Pewsey Fire station. Fiers d'eux, les pompiers de cette caserne ont même partagé leur bonheur de pouvoir manger des saucisses provenant des bêtes sauvées sur Facebook. 

La propriétaire de la ferme en question, Rachel River, a déclaré à la BBC qu’elle avait envoyé ces saucisses aux pompiers pour les remercier. Les animaux y étaient destinés et elle ne pouvait en aucun cas les garder en tant qu’animaux domestiques.

A lire aussiEsther, le cochon qui fait craquer Instagram

La publication a été supprimée et les pompiers se sont excusé

De nombreuses associations de protection des animaux ont pourtant réagi à travers les médias ainsi que les réseaux sociaux. La directrice des programmes internationaux de l’association People for Ethical Treatment of Animals (PETA), Mimi Bekhechi, a ainsi déclaré dans un communiqué destiné au Parisien : "Ces pauvres cochons n'étaient pas mieux lotis en échappant au feu avant d'y retourner six mois plus tard après avoir subi l'expérience horrible des abattoirs".

Publicité
Après ces vives réactions les pompiers ont décidé de supprimer leur message de bonheur et se sont excusés mercredi dernier sur Facebook : "concernant le récent message sur cette page, nous reconnaissons que cela a pu offenser des gens - nous nous en excusons et c'est pourquoi nous avons retiré le précédent message".

En vidéo sur le même thème : l'association L214 dénonce les conditions d'élevage des cochons