Pour avoir mangé une pizza avec des couverts, le maire de New York, Bill de Blasio se retrouve actuellement au coeur d'une polémique aux Etats-Unis.

Bill de Blasio, Capture d'écran Twitter @New York Post

Le maire de New York, Bill de Blasio, est actuellement au coeur d'une polémique car il a mangé une pizza avec des couverts.  A en croire les médias américains, cet acte est à la limite de la faute politique. Le "pizzagate" ou plutôt le "forkgate", soit le scandale de la fourchette, a en effet été déclenché par la presse d'outre-Atlantique. L'affaire s'est déroulée vendredi, dans la pizzeria Goodfellas que Bill de Blasio visitait à Staten Island.

Une photo du maire a été diffusée vendredi dernier sur Twitter par le New York Post. On y voit alors Bill de Blasio, fraîchement élu, attablé avec une pizza devant lui. Sauf qu'au lieu de couper une part puis de la plier en deux, comme le font la plupart des New-Yorkais, il a ingurgité son plat à l'aide d'une fourchette.

"Impensable"

Les médias se sont alors emparés de la photo et l'ont âprement critiquée. Le magazine New York a notamment qualifié cet acte de "désastreux". "Impensable", a écrit le New York Times. Bill de Blasio a donc été obligé de se justifier. Le maire de la Grosse Pomme a invoqué ses origines italiennes : "dans ma terre ancestrale, c'est plus typique de manger avec un couteau et une fourchette."

Publicité
La pizzeria Goodfellas a quand à elle décidé d'exposer la fourchette, mise en scène comme une pièce à conviction, et aurait l'intention de la vendre aux enchères, a indiqué la presse américaine.

Vidéo : la fierté de Sant’Agata dei Goi (Italie) après l‘élection de Bill de Blasio