Plusieurs habitants dans différentes villes des Etats-Unis ont rapporté avoir vu des personnages grimés qui terrifient la population à la tombée de la nuit.

Combien sont-ils ? C'est la question que se posent les Etats-Unis, en proie à une recrudescence de clowns qui terrifient la population. Comme le rapporte LCI, plusieurs habitants ont rapporté aux autorités la présence dans les rues, à la tombée du jour, de personnes grimées en clowns avec un sourire diabolique.

Les clowns terrifiants s'en prendraient même aux enfants. Le site BuzzFeed (en anglais), relate ainsi le témoignage d'un habitant, James Arnold, qui affirme que ses enfants de 10 et 13 ans ont vu des clowns dans les bois qui leur proposaient de les suivre. "Certains d’entre eux avaient des chaînes, d’autres des couteaux. Ils proposaient de l’argent en nous disant qu’ils avaient des bonbons pour nous", ont témoigné les deux garçons. 

A lire aussi Aux Etats-Unis, des clowns terrorisent les habitants d’une ville

Des témoignages partout aux Etats-Unis

Or cette histoire n'est pas isolée. Le phénomène de clowns terrifiants s'apparente à une "mode" qui touche tous les Etats-Unis depuis maintenant plusieurs mois. Dans les quatre coins du pays, de nombreux habitants, même adultes, racontent avoir aperçu ces personnes grimées rôder dans la forêt ou venir frapper aux portes des habitations.

Un phénomène pris très au sérieux par les autorités locales qui ont pris la décision de renforcer les patrouilles. D'autant que plusieurs écoles ont dû être fermées après qu'un clown a posté sur Facebook ce message : "Nous serons présents dans toutes les écoles ce vendredi, soit pour kidnapper les élèves, soit pour tuer les professeurs qui se rendent à leur voiture... #nousneplaisantonspas". 

Le phénomène débarque aussi en France

Publicité
A noter que ce phénomène ne touche pas que les Etats-Unis. L’année dernière en France, la mode des clowns terrifiants avait frappé la ville de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais). Trois jeunes, déguisés en clown, s’étaient lancé à la poursuite de trois collégiennes. Une blague qui n’avait pas beaucoup fait rire. Ses auteurs avaient à l’époque expliqué à La Voix du Nord espérer réaliser des caméras cachées "comme aux Etats-Unis". 

Vidéo sur le même thème : Etats-Unis : retour des étranges clowns qui terrorisent la population