Jeudi 14 juillet 2016 à 22h45, un Niçois déboulait dans la promenade des Anglais à bord de son camion, fauchant des centaines de personnes au passage. Il a agi seul mais en a tué beaucoup. De 1927 à 2016, retour sur les tueurs isolés les plus meurtriers de l’histoire.

© CC/Wikimedia Commons

Bath Towning, États-Unis (1926)

Andrew Kehoe, fermier et trésorier de l’école de Bath Towning (Michigan), avait été battu lors d’une élection au Conseil d’administration. Il s’est d’abord procuré de la dynamite bon marché, qu’il a déposée en petite quantité dans toute l’école au fil des jours.

Publicité
Le 19 mai 1926, il a relié le tout à une alarme réglée à 9h45. L’explosion a fait 38 morts dans l’aile droite de l’école et 58 blessés. Andrew Kehoe s’est ensuite fait exploser dans son camion, emportant avec lui quatre personnes supplémentaires.