Un couple de touristes qui faisait escale en Turquie avant de regagner New York a survécu au triple attentat-suicide qui a eu lieu mardi soir dans l’aéroport d’Istanbul-Atatürk en se cachant in extremis dans le placard d’un salon de coiffure. 

Steven Nabil et son épouse transitaient par la Turquie mardi soir avant de regagner les Etats-Unis. Jeunes mariés, ils revenaient de leur lune de miel et ne devaient passer que quelques heures dans l’aéroport d’Istanbul-Atatürk, lorsque le triple attentat-suicide a eu lieu. Tous les deux ont survécu à cette attaque qui a fait 36 morts et 147 blessés selon le bilan provisoirement établi par les autorités locales. Sur Twitter, le mari a raconté ce qu’ils ont vu et expliqué comment ils s’en sont sortis.

A lire aussi – PHOTOS Horreur après le triple attentat-suicide à Istanbul

"Nous étions face à face avec l’assaillant quand il arrosait""Nous venons de quitter l’aéroport. Ma femme a été blessée dans l’attaque. Nous étions face à face avec l’assaillant quand il arrosait", a écrit ce journaliste irakien sur son compte. Dans ces messages repérés par 20 Minutes, il poursuit en indiquant que son épouse se trouvait assise à une terrasse de café lorsque les premiers coups de feu ont été tirés. "Quand j’ai entendu les coups de feu, j’ai descendu en courant les escaliers pour revenir vers elle, décrit celui qui était parti chercher quelque chose à manger à l’étage. La zone était déserte et le terroriste tirait dans notre direction".

Publicité
Réunis, les jeunes mariés se sont ensuite dirigés vers un salon de coiffure, sous l’impulsion du mari. "J’ai pris ma femme par le bras et je l’ai tirée vers un salon de coiffure où nous sommes entrés de force. Nous attendions, terrorisés, alors qu’il tirait devant la boutique", a encore expliqué le journaliste. Estimant qu’ils s’en étaient "sortis de justesse", il a par ailleurs expliqué que lui et sa femme avaient trouvé refuge dans "un placard du salon de coiffure" : "Pendant 45 minutes nous étions des cibles faibles, à attendre de savoir s’il allait ouvrir la porte".

En vidéo - Attentat-suicide à l’aéroport Atatürk d’Istanbul

Publicité