Un Britannique de 30 ans n’a pas hésité à mettre sa vie en danger pour sauver celle de sa femme, lors de l’attaque de Sousse (Tunisie).

Il ne lui aura fallu que quelques secondes pour prendre son courage à deux mains. Vendredi, lors de l’attaque de Sousse qui a coûté la vie à 38 personnes, Matthew James, 30 ans, s’est jeté sur sa compagne afin de la protéger des impacts de balles. Un acte héroïque qui a permis à la jeune femme, saine et sauve, de s’échapper, comme le rapporte Zinfos 974.

À lire aussi - Attentat en Tunisie : que sait-on du tireur ?

Matthew James et Sarah Wilson étaient en vacances en Tunisie pour deux semaines, sans leurs enfants. Le couple prenait tranquillement le soleil lorsque l’auteur de l’attaque, Seifeddin Rezgui, a subitement commencé à tirer à la kalachnikov sur les touristes.

"Dis à nos enfants que leur père les aime"

"Il y avait un homme avec un fusil qui tirait tout autour", a expliqué la jeune femme de 26 ans au Daily Mirror avant de poursuivre : "Matthew s’est mis devant moi et a été touché, il a bougé et l’homme lui a de nouveau tiré dessus". Sarah raconte qu’ils s’étaient tous les deux réfugiés à côté des transats, bien que "les tirs se poursuivaient". Puis Matthew, grièvement blessé, finit par lui ordonner de fuir. "J’étais couverte de sang à cause des tirs, mais il m’a juste dit de m’enfuir. Il m’a dit : ‘Je t’aime chérie, mais il faut que tu partes. Dis à nos enfants que leur père les aime’".

Atteint par trois balles

Prise de panique, Sarah parvient à s’échapper et regagne leur hôtel jusqu’à la fin de l’attaque. Elle tente ensuite de retrouver Matthew en interrogeant les survivants. Puis, quelques heures plus tard, Matthew parvient à la joindre sur son téléphone et lui annonce qu’il est à l’hôpital. Il a le bassin cassé et trois balles ont atteint son épaule, son torse et sa hanche. Mais il est bien vivant.

Publicité
Sarah n’oubliera quant à elle jamais le geste de son mari. "Il a pris une balle pour moi. Je lui dois la vie car il s’est jeté devant moi quand la fusillade a commencé. C’est la chose la plus courageuse que j’ai jamais vue", a-t-elle conclu.

Vidéo sur le même thème - Attaque de Sousse : "Nous ne reviendrons plus jamais en Tunisie"