La circulation alternée, mise en place ce lundi 17 mars en raison d'un pic de pollution en région parisienne, ne sera pas reconduite mardi selon le ministre de l'écologie, Philippe Martin. 

Mise en place depuis ce lundi 17 mars en raison d'un pic de pollution en Ile-de-France, la circulation alternée ne sera pas reconduite mardi selon ministre de l'Ecologie Philippe Martin.

 Le ministre a estimé que la circulation alternée de ce lundi a eu des effets positifs. La diminution du trafic, une baisse des température et des vents plus forts ces derniers jours ont contribué à améliorer les prévisions sur la qualité de l'air pour mardi. 

Publicité
Depuis ce lundi matin, 5h30, seuls les véhicules portant un numéro de plaque se terminant par un chiffre impair peuvent rouler, puisque nous sommes le 17, soit un jour impair. Les bouchons ont ainsi diminué de 62% selon Bison futé. Cependant, à midi, la préfecture de police de Paris annonçait avoir verbalisé 4000 automobilistes pour le non respect de cette mesure, en soulignant toutefois que 90% des véhicules en circulation avaient respécté les consignes.   

 

En vidéo sur le même thème - Pollution en Ile-de-France : des associations portent plainte contre X

Publicité