La méthode du montant précis ou celle de la fourchette ? Une étude américaine publiée en février a tranché. Voici celle qu’il vaudrait mieux appliquer lors de négociations. 

Non, demander un montant précis pour son augmentation n’est pas la meilleure solution ! Une étude américaine de la Columbia University, publiée en février et relayée mardi par le site Slate, conseille au contraire de choisir la méthode dite de la fourchette.

Attention toutefois à respecter quelques règles. "Le scénario le plus sûr consiste à proposer un intervalle avec comme borne inférieure le montant que vous auriez demandé, et comme borne supérieure un nombre trop ambitieux et donc irréaliste", précise le site.

Plus souple et plus conciliant

Cette méthode serait donc la meilleure, votre interlocuteur n’osant probablement pas par la suite vous proposer un salaire trop en dessous de la limite inférieure que vous aurez proposée. "La méthode de la fourchette a comme conséquence psychologique de vous faire passer pour quelqu’un de plus souple et conciliant", estime par ailleurs l’étude, reprise par Slate.

Publicité
Pour ce qui est du montant précis d’un salaire, il semble donc judicieux de l’éviter. D’autant plus que partir sur un montant trop élevé en espérant que votre employeur ou responsable des ressources humaines ne le diminue pas trop risque au contraire de rendre les négociations infructueuses.

En vidéo sur le même thème : Négocier un salaire à l’embauche 

mots-clés : Salaire, Entreprise, Argent

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet