Ces dernières années, les hausses des tarifs du gaz se sont succédées. Pour faire des économies, vous pensez peut-être passer à la concurrence. Voici les bonnes questions à se poser avant de le faire et comment s'y prendre ?

Le gaz ici ou ailleurs

Depuis 2005, les tarifs réglementés* du gaz ont augmenté de près de 80%. Rien qu'en 2012, les prix ont évolué en janvier (+4,4%), en juillet (+2%), et dernièrement en janvier 2013 (+2,4%).

 

Passer à la concurrence : depuis le 1er juillet 2007, les marchés de l'électricité et du gaz naturel sont ouverts à la concurrence. Les consommateurs peuvent ainsi choisir librement leur fournisseur d'énergie, et passer d'une offre aux tarifs réglementés* à une offre de marché (aux prix libres).

 

Cependant : les foyers qui passent à la concurrence restent mesurés. Le niveau de connaissance du marché des consommateurs demeurant faible selon le 6ème baromètre d'énergie-info de 2012 : seuls 48% des personnes interrogées** savent qu'ils peuvent changer de fournisseur d'énergie et 32% seulement savent qu'EDF et GDF-Suez sont 2 entreprises concurrentes. Un particulier peut donc tout à fait conserver son contrat chez EDF et souscrire une offre de marché en gaz chez un autre fournisseur.

 

Les fournisseurs en gaz en France : Antargaz, Eni et Enerest, Poweo-Direct Energie, Alterna, EDF et GDF-Suez, Lampiris

 

Publicité
* dont les prix sont fixés par les pouvoirs publics et ne sont appliqués que par GDF-Suez et EDF** Enquête réalisée par l’institut CSA du 5 au 12 septembre 2012 auprès d’un échantillon représentatif de 1503 foyers français, interrogés par téléphone

 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité