L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales vient de publier son dernier rapport concernant les fraudes aux cartes bancaires... Verdict : en deux ans, celles-ci ont véritablement explosé en France. Tous les détails avec Planet.fr.

Selon les données du rapport de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), au cours de l'année 2012, plus 700 000 ménages ont déclaré avoir subi au moins un débit frauduleux à la carte bancaire. Cela représente près de 44% d'augmentation par rapport à 2010. 

 

L'ONDRP explique que "la proportion des ménages s'étant déclarés victimes de débits frauduleux sur leur compte bancaire augmente très significativement entre 2010 et 2012". Ils n'étaient en effet que 500 000 en 2010, et 718 000 en 2012. Pour environ 50% des débits frauduleux dénoncés, le vol ne dépasse pas 300 euros, mais 20% des victimes se voient dérober plus de 1 000 euros.

 

Une victime sur trois apprend le débit frauduleux sur son compte par sa banqueLe rapport de l'ONDRP montre également que la plupart des victimes (65%) s'est rendue compte de la fraude en consultant ses comptes bancaires, mais que environ une personne sur trois l'a appris par l'intervention de sa banque. Quoi qu'il en soit, 60% des victimes n'ont aucune de la manière dont leurs informations bancaires personnelles se sont retrouvées entre les mains du voleur.

 

Publicité
Enfin, les données du rapport démontrent que plus la somme volée est importante, plus les ménages ont tendance à porter plainte. En 2012, ils étaient 54% de victimes à avoir porté plainte auprès de la police ou de la gendarmerie, en légère hausse par rapport aux années précédentes. La majorité d'entre eux (80%) avoue d'ailleurs que c'est dans le but d'obtenir un remboursement par leur banque qu'ils contactent les autorités. 
Publicité