Impôts

A partir de l’année prochaine, de nombreux ménages verront leur taxe d’habitation diminuer avant d’en être totalement exonérés. Seulement voilà, il faudra encore attendre de longs mois avant de pouvoir bénéficier de cette clémence fiscale. Sauf, peut-être, si vous anticipez.  

Derniers Articles

Sur le papier, la réforme de la taxe d’habitation selon Macron fait rêver. D’ici 2020, 80 % des foyers en seront exonérés. Elle pourrait même totalement disparaître. "Formidable", dites-vous ? Tout dépend pour qui.
Théoriquement, vous aviez jusqu’à ce mercredi 15 novembre 2017 pour vous acquitter de votre taxe d’habitation, que celle-ci concerne votre résidence principale ou votre résidence secondaire. Encore faut-il avoir reçu l’avis en question… Si tel n’est pas le cas, voici les démarches à effectuer selon votre situation.

Niches fiscales, abattements, dons à des associations, investissements, produits de défiscalisation... Si vous avez hérité de tante Jeannette et que vous êtes – jusqu'à ce que l'IFI soit véritablement instauré – assujetti à l'ISF, sachez qu'il existe aujourd'hui au moins 5 solutions vous permettant de le réduire. Tour d'horizon.

Grâce au crédit d'impôt recherche, et malgré la crise, les PME ont pu investir massivement en recherche et développement : le nombre de brevets déposés par exemple a augmenté de près de 30% entre 2007 et 2015.

Taxe d’habitation, impôt sur la fortune immobilière (IFI), flat taxe… Si vous ne faites pas partie des ménages qui profiteront des mesures fiscales prévues en 2018 par le gouvernement, il ne vous reste plus que deux mois pour activer certains mécanismes afin de réduire votre facture. Tour d’horizon des différentes actions à effectuer. 

A partir de l’année prochaine, de nombreux ménages verront leur taxe d’habitation diminuer avant d’en être totalement exonérés. Seulement voilà, il faudra encore attendre de longs mois avant de pouvoir bénéficier de cette clémence fiscale. Sauf, peut-être, si vous anticipez.  

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité