La fête du 14 juillet a été ensanglantée, à Nice, par l’irruption d’un camion sur la Promenade des Anglais. Au moins 84 personnes sont mortes, 68 autres ont été blessées dont 18 très gravement.

Le camion criblé de balles par les policiers

La Promenade des Anglais, sur le front de mer niçois, accueillait jeudi des centaines de personnes venues admirer le feu d’artifice à l’occasion de la fête nationale. Mais à 22h45, un camion a foncé sur la foule avec l’intention manifeste d’opérer un massacre. Le président a affirmé que le "caractère terroriste" de l’opération "ne [pouvait] être nié", et a reconduit l'état d'urgence pour trois mois supplémentaires.

 

Au moins 84 personnes sont mortes et une vingtaine de blessés sont toujours dans un état grave. Le terroriste a été identifié comme étant un Niçois d'origine tunisienne âgé de 31 ans. L'homme n'était pas fiché "S" mais connu pour des faits de droit commun (violences). 

Publicité