ipadipadCreative Commons
Mercredi 27 janvier 2010 à San Francisco, Apple a dévoilé son nouveau produit phare : l'iPad. Mais à quoi sert exactement ce nouvel appareil dit "révolutionnaire" ? Comment le différencier d'un ordinateur portable ? Quelles sont ses fonctionnalités ? Nos précisions pour y voir plus clair.
Sommaire
ipad© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

1. L'iPad, qu'est-ce que c'est ?

L'iPad est une tablette tactile multifonctions. C'est un écran rétroclairé de 9,7 pouces d'une épaisseur de 13,4 millimètres et qui pèse 680 grammes. Cet appareil, plus fin et plus léger que tout autre ordinateur portable, dispose d'un clavier tactile (le même que sur l'iPhone), et peut être connecté à un clavier classique même si l'écran de l'appareil intègre déjà un clavier tactile. Sa technologique lui permet de bénéficier d'une autonomie de près de 10 heures.D'après Steve Jobs, le cofondateur d'Apple, les personnes ayant déjà manipulé un iPhone ou un iPod Touch n'auront aucun mal à s'habituer à l'iPad.

ipad© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

2. L'iPad, à quoi ça sert ?

L'iPad est un écran tactile avec lequel il est possible de naviguer sur Internet, de s'échanger des e-mails, de jouer (avec des jeux téléchargeables sur Internet), d'écouter de la musique (que l'on peut télécharger sur iTunes, la plateforme musicale d'Apple), de regarder des photos et des vidéos en haute définition (sur Youtube ou en les téléchargeant sur iTunes). Il peut même servir à lire des livres électroniques, à acheter sur l'iBookstore, la librairie virtuelle d'Apple. L'iPad est également compatible avec les 140 000 applications de l'iPhone.

ipad© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

3. Quand l'iPad sera-t-il disponible ? Pour quel prix ?

La sortie de l'iPad est prévue pour 3 avril 2010 aux Etats-Unis. Son prix de vente est fixé à 499 dollars, soit environ 360 euros pour le modèle comprenant 16 gigaoctets de mémoire. Il est d'environ 432 euros pour le modèle à 32 Go et environ 500 euros pour le modèle à 64 Go. Un iPad fonctionnant en Wifi et en 3G sera disponible par la suite (début avril pour les Etats-Unis, la date n'a pas été encore communiquée pour les autres pays). Les prix iront de 450 à 600 euros selon la capacité de stockage de l'appareil (16 Go, 32 Go ou 64 Go). Selon le cabinet d'étude GFK, ce sont près de 4 millions d'iPad qui seront vendus en 2010.Vous pourrez l'acheter dans les boutiques d'Apple, les Apple Store, et chez certains revendeurs agréés.Attention ! Les pirates s'en prennent déjà à l'iPad et créent des sites qui permettent, soi-disant, de réserver l'appareil. Leur objectif est de récupérer vos coordonnées bancaires ! Méfiez-vous donc de ces sites et attendez la sortie officielle de l'appareil si vous souhaitez l'acquérir.

ipad© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons© Creative Commons

4. L'iPad décevant ?

Malgré l'enthousiasme provoqué par l'arrivée de l'iPad, annoncé par Apple comme "révolutionnaire", beaucoup sont néanmoins déçus de cette invention qu'ils qualifient d'iPod Touch géant. On ne peut néanmoins pas le comparer à l'iPhone (l'iPad ne sert pas à téléphoner, ni à envoyer de SMS ou de MMS). Il n'a pas de caméra et ne peut donc faire office d'appareil photo ou de webcam. De plus, sa capacité de stockage est assez réduite. Son impossibilité à être multitâches, c'est-à-dire traiter deux applications en même temps, est également un inconvénient. Si l'ambition d'Apple était de concurrencer les "netbooks", ces ordinateurs portables miniatures, il vaut mieux attendre une version 2 de l'iPad qui, tout comme l'iPhone, connaîtra sûrement des corrections.