Retraite : voici le montant d'une pension confortable pour une personne seuleIllustrationIstock
À la retraite, le salaire se transforme en pension. Voici le montant d'une pension confortable pour une personne seule.
Sommaire

Les retraités et futurs retraités ont vécu une année difficile avec la mise en application de la réforme des retraites. Depuis le 1er septembre 2023, l’âge légal de départ à la retraite a ainsi été repoussé à 64 ans contre 62 ans initialement prévus. Parallèlement, la durée d’assurance a été portée à 43 annuités, ce qui a grandement suscité la colère chez les retraités en pleine période d’inflation. Alors que le pouvoir d’achat des retraités s’est réduit, voici le montant d’une pension confortable pour une personne seule.

Retraite : quel quotidien pour les retraités ?

Le passage d’un salaire à une pension de retraite peut représenter une mauvaise surprise. Pour un grand nombre de retraités, il s’agit, dès lors, d’une perte de ressources, qui peut être difficile à vivre dans un contexte d’inflation. Il faut dire que les récentes évolutions conjoncturelles n’ont pas permis aux retraités de retrouver un pouvoir d’achat conséquent avec des pensions de retraite qui peinent à atteindre un seuil suffisant.

Avec l’augmentation du coût de la vie, les retraités expérimentent actuellement une situation financière difficile. Rappelons que le montant de la pension de retraite, en France, varie d’après le régime de retraite et la situation individuelle du retraité. Dans la situation désormais en place, les Français avancent, pour leur part, un chiffre nécessaire de 2 600 euros de retraite brutepour passer une retraite sereine. Ce montant n’est pas en accord avec celui proposé par l’Institut de recherches économiques et sociales (IRES).

Retraite : à combien s’élève une pension confortable ?

Pour vivre une retraite confortable, l’Institut de recherches économiques et sociales (IRES) envisage en effet pour sa part, la somme de 1 634 euros. Etabli dans le cadre d’une étude, ce montant prend en compte l'argent nécessaire pour remplir des besoins essentiels et à participer à la vie sociale grâce à un revenu mensuel adéquat.

Vidéo du jour

Comme l’expliquent nos collègues de Pleine Vie, d’après l’IRES, un montant de 1 634 euros “serait suffisant pour qu’un retraité vivant seul puisse couvrir ses dépenses les plus importantes”. Parmi ces dépenses sont comptabilisés la nourriture, le transport, les soins de santé, mais aussi le logement.

Retraite : qu’en est-il de l’évolution de la pension ?

Dans le contexte de cette étude, l’IRES a toutefois estimé que le coût du logement n’y figurait pas réellement. Il a ainsi supposé que les retraités étaient d’ores et déjà propriétaires de leur logement, ce qui n’est pas le cas sur les dernières données enregistrées sur le quotidien des retraités.

Nombre de retraités attendent avec impatience la future augmentation des retraites. Pour rappel, le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a déclaré, le 27 septembre 2023, que les pensions allaient être augmentées. Cette hausse ne devrait toutefois s’appliquer qu’à la retraite de base.