Le maire de Béziers avait dénoncé la "lâcheté" et "l'impuissance" de l'Etat en matière de sécurité. Une diatribe qui n'a pas plu au préfet de l'Hérault, pierre de Bousquet.
AFP

Le préfet de l’Hérault, Pierre de Bousquet, n’a pas vraiment apprécié les propos du maire de Béziers, Robert Ménard…

Lundi, lors d’une cérémonie où étaient présentes les forces de l’ordre locales, l’édile biterrois avait tenu un discours incisif à l’égard de l’Etat. S’adressant aux policiers, il avait déclaré : "Votre mission est d’assurer l’ordre public. Mais trop souvent, entre vous et votre mission, se dresse l’Etat, ceux qui nous dirigent, leur lâcheté, leur impuissance, leur soumission. Au point qu’ils acceptent trop souvent qu’une fausse paix sociale, qui ne profite qu’aux délinquants, s’installe dans certains quartiers."

"Robert Ménard divise"

Des propos qui ont fait bondir le représentant de l’Etat dans le département, le préfet de l’Hérault Pierre de Bousquet, comme le rapporte Midi Libre. Celui-ci reproche "la mise en cause inadmissible de l’Etat" par Robert Ménard. "M. Ménard jette le doute sur l’action des policiers et des gendarmes et sur la détermination de l’Etat à intervenir partout et à toute heure pour maintenir l’ordre. En opposant l’action des policiers et des gendarmes à celle des policiers municipaux, le maire de Béziers divise…", écrit le préfet dans un communiqué.

A lire aussi Robert Ménard dit pouvoir "être plus réactionnaire que le FN"

Le maire de Béziers se défend et en remet une couche

Cette polémique éclate alors que débute dans les rues de Béziers la Féria, une fête durant laquelle "plusieurs centaines de policiers et de gendarmes sont engagées pendant cinq jours, par l’Etat, pour assurer la sécurité de Béziers."

Dans un communiqué paru mercredi, le maire de Béziers se défend et en remet une couche contre l’Etat. "Au contraire, j'ai souligné leur travail dans des conditions qui rendaient leurs missions parfois impossibles : moins d'effectifs, un matériel souvent obsolète, une suspicion d'une partie de la justice allant de pair avec un laxisme envers les délinquants."

Vidéo sur le même thème : Robert Ménard : "la justice fonctionne bien en France"

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !