Alors que le Journal du Dimanche a récemment révélé que le président Hollande avait secrètement rencontré les deux journalistes du Monde qui enquêtaient sur Nicolas Sarkozy, l'Elysée cherche désormais d'où vient cette fuite.
Rendez-vous secret de François Hollande : l’Elysée cherche la taupe©AFPAFP

Qui a transmis une partie du contenu de l’agenda confidentiel de François Hollande au Journal du Dimanche (JDD) ? C’est la question qui hante actuellement l’Elysée. En effet, depuis que l’hebdomadaire a révélé dimanche l’existence d’un rendez-vous secret entre le président et deux journalistes du Monde qui enquêtaient sur Nicolas Sarkozy, le secrétaire général du Palais, Pierre René Lemas mène l’enquête. Selon les informations du Figaro, ce dernier aurait "sauté au plafond" en découvrant que le JDD avait pu consulter ces documents pourtant confidentiels. Et malgré le fait que "très peu de personnes ont accès à cet agenda", selon un haut gradé de l’Elysée cité par le quotidien, les recherches piétinent. "Pour l’instant, nous n’avons pas la réponse", a confié cette même source au journal.

"Un acte malveillant de quelqu’un à l’Elysée en direction de l’opposition"Dimanche dernier, le JDD a révélé que François Hollande s’était secrètement entretenu à l’Elysée avec Fabrice Lhomme et Gérard Davet, les deux journalistes du Monde qui sont notamment à l’origine de l’article sur les écoutes de Nicolas Sarkozy. Une information qui pourrait laisser penser que, contrairement à ce que l’Elysée assure, le président Hollande aurait été informé de cette affaire bien avant le 4 mars et qu’il y aurait joué un rôle.  Interrogé sur France 2 quant à l’identité de cette "taupe", Jean-Christophe Cambadélis a, quant à lui, dénoncé "un acte malveillant de quelqu’un à l’Elysée en direction de l’opposition". Visiblement "furieux", le député socialiste a poursuivi en lâchant "parce qu’on n’a pas fait le nettoyage".

Vidéo sur le même thème - Michel Sapin sur François Hollande : "C'est un faux gentil" 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.