François Hollande réfléchirait actuellement à la nouvelle composition du gouvernement sans toutefois annoncer de date butoir. Une situation de plus en plus pénible à supporter pour les ministres qui craignent d’être sur un siège éjectable.

François Hollande joue avec les nerfs de ses ministres. D’ici quelques semaines, peut-être même quelques jours seulement, le président de la République devrait annoncer un nouveau remaniement. Depuis la fin des élections régionales, le bruit court en effet que le chef de l’Etat souhaiterait revoir la composition de l’équipe gouvernementale. Une décision motivée par l’approche de la prochaine élection présidentielle mais aussi par les projets de certains ministres qui ont des envies d’ailleurs. Seulement deux mois après ces dernières élections, le chef de l’Etat n’a toujours rien annoncé. Pire encore, il serait toujours en pleine réflexion. Une situation très difficile à vivre pour les ministres qui ne sauraient plus vraiment sur quel pied danser.

"On a besoin d’être fixés !""Bienvenue dans l’enfer du remaniement de François Hollande", écrit d’ailleurs Le Parisien à ce propos. Dans un article paru ce mercredi, le journal cite un ministre qui évoque le Conseil des ministres de cette semaine : "C’est peut-être notre dernière fois, soupire un participant. C’est comme pour un étudiant ; on a remis les copies, on attend le résultat". Outre l’incertitude d’être reconduits ou non dans le nouveau gouvernement, les ministres déploreraient également la "paralysie" que cette situation entraîne. "Impossible de monter le moindre déplacement, la moindre inauguration en province", a en effet regretté l’un d’entre eux après du Parisien, tandis qu’un autre, agacé, a lâché : "Vite ! Maintenant, c’est oui ou c’est non, mais on a besoin d’être fixés".  

Publicité
Le seul que cette situation ne semble pas déranger est Jean-Yves Le Drian. Toujours selon les informations du quotidien, le ministre de la Défense s’en est même amusé la semaine dernière en marge de son déplacement en Inde. "Avec lui (François Hollande), le remaniement, c’est à l’indienne (…) Il remue, il remue et, d’un coup, ça sort", a-t-il en effet expliqué sur le ton de l’ironie.

En vidéo - Remaniement : Manuel Valls est-il menacé ?

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité