Alors que le premier débat de la primaire de la gauche a lieu dans une semaine, focus sur les soutiens des candidats engagés dans la bataille pour la présidentielle.
© AFPAFP

Manuel Valls

La primaire de la gauche, c'est déjà pour bientôt. Le premier tour aura lieu le 22 janvier, le second la semaine suivante. D'ici là, trois débats télévisés auront lieu avec un premier prévu le 12 janvier.

L'ancien Premier ministre peut se targuer d'avoir déjà reçu plus de soutiens que ses rivaux. La plupart des ministres au gouvernement, anciennement sous ses ordres, ont annoncé leur ralliement. A l'exception notable de Bernard Cazeneuve, son successeur à Matignon, qui a refusé de prendre parti pour un cadidat, et de Ségolène Royal qui a, elle, évoqué sa "bienveillance" envers Emmanuel Macron.

Arnaud Montebourg

© AFP

L'ancien ministre du Redressement productif peut compter sur le soutien de François Kalfon, qui dirige sa campagne, Aurélie Filippetti, sa campagne et ancien ministre de la Culture, les chefs de file des frondeurs, Christian Paul et Laurent Baumel, et... Guy Bedos, qui a cependant refusé de présider un comité de soutien pour l'ancien ministre.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.