Franz-Olivier Giesbert a affirmé lundi sur les ondes de la radio RTL que François Hollande "aime bien qu'on le prenne un peu pour un con".
Pour FOG, Hollande "aime bien qu’on le prenne pour un con"©AFPAFP

© AFP

Franz-Olivier Giesbert a déclaré lundi, lors d’une interview aux studios de RTL, que le président de la République aimait "bien qu’on le prenne un peu pour un con".

Un documentaire pour comprendre la psychologie du président

Si Franz Olivier Giesberg, FOG pour les intimes, a quitté la direction du magazine Le Point, il n’en a pas pour autant pris sa retraite. Le très médiatique journaliste de 65 ans a vu son documentaire "Que se passe-t-il dans la tête de François Hollande" diffusé lundi soir sur France 3. L’auteur du film a tenté de cerner la personnalité du chef de l’Etat en s’appuyant sur des témoignages de personnalités proches (François Rebsamen, Julien Dray, Pascal Lamy, Najat Vallaud-Belkacem, Stéphane Le Foll, Delphine Batho, Manuel Valls, Jean-Christophe Cambadélis) mais aussi de moins proches (Jean-Luc Mélenchon, Edwy Plenel...).

François Hollande "aime bien qu'on le prenne un peu pour un con"

Invité par RTL , l’auteur du documentaire a conclu son analyse de la psychologie de François Hollande en estimant que ce dernier "avance masqué" et qu’il "ne dit pas vraiment qui il est, il n’aime pas parler car s’il parle il se dévoile".D’après le journaliste politique, le chef de l’Etat "aime bien qu'on le prenne un peu pour un con, un peu comme Jacques Chirac (…). Chirac, on ne le voyait jamais arriver (…), il arrive toujours par la porte de derrière", remarque t-il.

"la personnalité politique la plus douée de sa génération"

Il ne faut pas s’y méprendre, FOG respecte le président de la République. Il va même jusqu’à dire qu’il connait François Hollande depuis longtemps et qu'il le considère "comme la personnalité politique la plus douée de sa génération".Au moment où le président atteint un seuil d’impopularité jamais recensé sous la Vème, et après la motion de défiance lors des municipales de fin mars, FOG a voulu démontrer que si François Hollande "aime bien qu’on le prenne un peu pour un con", il est surtout un "Mozart de l’évitement", tant en vie politique que dans sa vie privée.

vidéo sur le même thème : Franz-Olivier Giesbert : "Copé est nul"

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.