Edouard Philippe a fait mardi son discours de politique général. Un grand oral qui a notamment été marqué par un lapsus. Découvrez sur quel mot la langue du Premier ministre a fourché.

Edouard Philippe était mardi dans l’Hémicycle pour présenter son discours de politique générale. Un grand oral très attendu au cours duquel le Premier ministre a précisé la feuille de route du gouvernement pour les cinq années à venir et fait une série d’annonces.

"On ne dépensera pas plus en 18 qu’en disette"

Pour son premier vote de confiance, Edouard Philippe a obtenu 370 votes pour (67 contre et 129 abstention), s’offrant ainsi une large majorité. Un joli score puisqu’il lui permet de dépasser celui dernièrement obtenu par Bernard Cazeneuve en 2016 (305 voix contre 239), par Manuel Valls en avril 2014 (306 voix contre 239) ou encore François Fillon en 2010 (326 voix contre 226). Le Premier ministre n’est cependant pas parvenu à faire mieux que Jean-Pierre Raffarin, lequel avait obtenu 374 voix pour et 173 contre en 2002.

Publicité
Outre l’obtention de la confiance des députés et la série d’annonce qu’Edouard Philippe a faites, on retient également le lapsus qu’il a commis. Promettant de "faire baisser la dépense publique de trois points du PIB" pendant son mandat et qu’elle serait également "stable hors inflation en 2018 par rapport à 2017", le chef du gouvernement a en effet déclaré : "on ne dépensera pas plus en 18 qu’en disette". A la place de "disette", le Premier ministre voulait bien évidemment dire "17". Ce qui n’a pas manqué d’être repéré par plusieurs internautes, ainsi que le rapporte Le HuffPost.

En vidéo - Le point sur les mesures annoncées par Edouard Philippe

mots-clés : Edouard philippe, Lapsus

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité