A en croire le magazine GQ, l'ancien chef de l'Etat pourrait bien devenir prochainement le président du club de football parisien. Explications.  
©AFP

Ira, ira pas ? Le magazine GQ a révélé vendredi que l'Emir du Qatar, Tamin Al-Thani, propriétaire du PSG depuis 2011, songerait à se séparer de l'actuel président du club parisien, Nasser Al-Khelaïfi. Et l'ancien chef de l'Etat Nicolas Sarkozy serait envisagé pour le remplacer. 

"Une décision finale pourrait être prise durant la trêve hivernale. Ou au plus tard après l’élimination en Ligue des champions désormais attendue pour début mars face au Barça. Le remplacement serait effectif soit dans la foulée, soit pour la reprise de la saison 2017/2018", précise le magazine. 

"C'est n'importe quoi"

Nicolas Sarkozy, connu pour être un grand supporter de football et du club parisien, avait d'ailleurs déclaré à Paris Match en 2013 que s'il n'était "pas réélu en 2017, (il) devien(drait) président du Paris SG". Une plaisanterie qui deviendrait donc réalité ? 

"C'est n'importe quoi. Il est hors de question que Nicolas Sarkozy prenne la présidence du PSG", a réagi son entourage auprès du Figaro. Une information également démentie par le club, qui a de son côté évoqué "une folle rumeur", selon GQ. La nouvelle n'a en tout cas pas manqué de faire jaser. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.