L’élection du prochain président l’UMP aura lieu le 29 novembre prochain et le 6 décembre, en cas de deuxième tour. Une date qui peut amuser ou crisper certains membres du parti : c’est le jour de la Saint-Nicolas.

©AFP/Montage Planet.fr

"Coïncidence, je ne crois pas !" Et pourtant l’élection du prochain président de l’UMP aura bien lieu le jour de la… Saint Nicolas ! En effet, le congrès extraordinaire d’octobre amorcera la campagne pour la direction du parti, laquelle sera décernée le 29 novembre prochain par les militants. En cas de second tour, le vote aura lieu le jour de la fête de l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, le 6 décembre.

• Lire aussi : Pour Alain Juppé, "l’UMP est en danger financier et politique"

"Ça va être sa fête"

Ce jour sonnera-t-il le retour de l’ancien chef de l’Etat dans la vie politique en tant que président de l’UMP ? Rien n’est moins sûr pour le moment. Et les figures du parti s’en amusent déjà. Si Thierry Solère ironise sur le grand jour de fête pour Nicolas Sarkozy, d'autres poussent la coïncidence à son paroxysme en notant que le premier tour aura lieu le jour de l'anniversaire...de Jacques Chirac !

Publicité
En attendant, les 130 000 adhérents du parti seront appelés à voter pour tourner la page définitivement du scandale Bygmalion, lequel a provoqué la démission de Jean-François Copé. Militants du parti ou sympathisants de droite, il ne vous reste que 5 jours pour adhérer ou renouveler votre adhésion.

Si pour le moment la direction du parti attire moins que les primaires ouvertes de l’UMP pour les primaires de 2017, les festivités de la Saint Nicolas, sont d’ores et déjà garanties…

A voir sur ce thème : "Ce n'est pas moi qui choisis le Premier ministre... enfin pas pour l'instant!" Alain Juppé pense-t-il déjà à la présidentielle de 2017 ?

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité