Jean-Pierre Raffarin n'est pas le seul à se reconvertir dans les médias. De nombreuses autres personnalités politiques ont sauté le pas.
Sommaire

Axelle Lemaire

 © AFP

L’ancienne secrétaire d’Etat au Numérique sous François Hollande a un nouveau job. Celle qui également été députée des français de l’étranger passe sur France Culture pour animer le dimanche à 19heures un débat dans l’émission Soft Power .

Aurélie Filipetti

 © AFP

L’ancienne ministre de la Culture et de la Communication rejoint la radio RTL en tant que chroniqueuse, annonce Le Figaro . Elle interviendra dans la quotidienne On refait le monde, présentée par Marc-Olivier Fogiel et touchera 150 euros par émission. En parallèle, elle sera prof.

Gaspard Gantzer

 © AFP

L’ancien conseiller de François Hollande rejoint également RTL et dans la même émission qu’Aurélie Filippetti.

Jean-Pierre Raffarin

 © AFP

Jean-Pierre Raffarin a officialisé récemment ses nouvelles fonctions : chroniqueur pour la nouvelle émission de Laurent Delahousse sur France 2. Se faisant, il suit les traces d’autres personnalités politiques, à l’instar...

 

d'Henri Guaino

 © AFP

Evincé aux dernières élections législatives, l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy a accepté d’être chroniqueur pour Sud Radio dès la rentrée, avec un édito présenté entre 8 heures et 8 heures 15. 

 

Jean-Louis Debré

 © AFP

L’année dernière c’est Jean-Louis Debré, ancien ministre de l’Intérieur et ancien président de l’Assemblée Nationale qui annonçait son arrivée sur Europe 1 et Paris Première.

Raquel Garrido

 © AFP

La pratique ne fait d’ailleurs pas que des émules à droite. Raquel Garrido, ancienne porte-parole de la France Insoumise a été recrutée pour Salut les Terriens du dimanche, avec Thierry Ardisson. Cela a de quoi surprendre puisque comme le relève Le Figaro,  Alexis de Corbières, député Insoumis et compagnon de Raquel Garrido, s’était montré particulièrement dur avec Vincent Bolloré, propriétaire de C8 qui diffuse l’émission. A ceux qui l’accusent d’avoir retourné sa veste, Raquel Garrido leur rétorque de « faire avec ».

Daniel Cohn-Bendit

 © AFP

Les reconversions ou les passages durables des politiques dans les médias ne sont parfois pas sans ambiguïtés. En avril dernier, au début de la campagne officielle pour l’élection présidentielle, Daniel Cohn-Bendit a été privé de sa chronique quotidienne sur Europe 1, car il avait soutenu officiellement Emmanuel Macron. Comme le veut la règle du CSA, s’il avait continué, sa chronique aurait été décomptée du temps de parole du candidat d’En Marche.

A lire aussiLaurent Delahousse : un ex-Premier ministre chroniqueur dans son émission télé !

Julien Dray

 © AFP

Julien Dray entretient lui aussi le flou. Le socialiste débarque à la rentrée sur LCI pour une émission politique hebdomadaire. S’il sera chroniqueur, il a assuré à Europe 1 qu’il ne serait en revanche pas rémunéré.

 

Roselyne Bachelot

 © AFP

Roselyne Bachelot, qui fait figure de grande réussite en matière de transition, a également été recrutée par LCI. Auparavant, l’ancienne ministre de la Santé est notamment passée par C8.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.