Marine le Pen a récemment reçu une convocation pour une expertise psychiatrique. Scandalisée, la patronne du Rassemblement national (RN) refuse de s'y rendre. Explications.
AFP

Marine Le Pen convoquée pour une expertise psychiatrique

Marine Le Pen a reçu cette semaine une ordonnance l’intimant de se soumettre à une expertise psychiatre. La lettre est signée du tribunale de Nanterre et intervient dans le cadre d’une affaire bien particulière : la présidente du Rassemblement national est accusée de "diffusion de message violent, pornographique ou contraire à la dignité et accessible à des mineurs".

En 2015, Jean-Jacques Bourdin avait fait une comparaison entre le Front national (ex-RN) et l’Etat islamique. Furieuse, Marine Le Pen n’avait pas hésité à répliquer par tweet interposé. C’est là que l’ancienne candidate à la présidentielle avait posté des photos choquantes de prisonniers de l’organisation terroriste en train d’être torturés. Figurait notamment des images de la décapitation de l’otage James Foley.

Furieuse de cette ordonnance, Marine Le Pen l’a également diffusée sur Twitter.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.