Le président de la République a récemment pris la parole, pour détailler les prochaines étapes du déconfinement. Cependant, un détail a beaucoup gêné les internautes... et lui a même volé la vedette.
Allocution d'Emmanuel Macron : ce détail qui vous a échappéAFP

Éclipsé par une fontaine. Emmanuel Macron, qui avait donné rendez-vous aux Françaises et aux Français le dimanche 14 juin à 20h, s'est exprimé devant les caméras pour la quatrième fois depuis le début de l'épidémie de coronavirus Covid-19. Il a annoncé le passage de la métropole en zone verte dans sa totalité et appelé à la vigilance dans certains départements d'Outre-mer, où le virus n'a pas encore été vaincu. Plus encore, le président a tenu à confirmer l'ouverture des frontières à compter du 15 juin 2020, permettant donc aux citoyens et aux citoyennes de circuler librement dans toute l'Union européenne. Sans compter, bien évidemment, les déclarations relatives à la scolarité de nos jeunes têtes blondes, qui devront retrouver le chemin de l'école dès le lundi 22 juin. "Chaque jour compte dans la vie d'un élève", s'est défendu le ministre de l'Education nationale, largement critiqué pour ce choix, indique Le Figaro. "L'objectif fondamental, et je le dis depuis le début, c'est qu'il n'y ait pas une parenthèse pour les élèves entre mars et septembre", a-t-il également tenu à rappeler, craignant des "dégâts sociaux et éducatifs".

Pour autant, comme le rappelle Voici, ce ne sont peut-être pas les mots du président qui ont le plus capté l'attention des Françaises et des Français. Sur Twitter, nombre d'internautes commentent bien davantage la fontaine que son discours... "C'est le truc qui m'a le plus marqué", a même affirmé l'un d'entre eux.

Une stratégie de communication bien rodée ?

Si d'aucuns assurent donc avoir "plus regardé la fontaine que écouté ce qu'il disait", d'autres soupçonnent une manœuvre intentionnel, politique même, derrière ce choix de fond. Il tranche en effet assez radicalement avec ceux choisis lors des précédentes interventions du président de la République.

"C'est de la com', de l'image, de la sémiologie", assène un autre internaute – que Voici qualifie d'ailleurs de "très clairvoyant" – qui pense avoir percé Emmanuel Macron à jour. Il poursuit : "Le contraste est grand, rassurant et porteur d'espoir entre le discours de Mulhouse de nuit, dans le froid avec des tentes militaires en fond et celui de ce soir de jour avec une fontaine jaillissante derrière". Force est de constater que certains l'ont effectivement trouvée "apaisante".

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.