L'homme avait été mis en garde à vue en janvier dernier accusé d'avoir agressé à l'acide un couple de Roms.
© AFPAFP

 © AFP

Le quarantenaire accusé d’avoir versé un produit corrosif sur le matelas d’un couple de Roms en janvier dernier sur la Place de la République à Paris a comparu hier devant le tribunal correctionnel de la capitale.

Trois mois de prison avec sursis assortis de 1.500 euros d’amende ont été requis à son encontre.

Convoqué à comparaître lundi matin pour "violences volontaires avec préméditation, n'ayant entrainé aucune incapacité de travail", le prévenu a expliqué avoir voulu nettoyer le trottoir à l’aide d’un mélange non dangereux fait de savon noir et javel.

Selon le couple de Roms, l’homme a déversé un liquide foncé sur leur matelas ce qui aurait rongé leurs couvertures ainsi que la surface de leur lit de fortune. Il les aurait donc aspergé en les invitants violemment à quitter le secteur. Le prévenu est connu des riverains de la place de la République et n’en serait pas à son coup d’essai.

Le procureur a donc requis une peine de trois mois de prison avec sursis et 1.500 euros d'amende. Le jugement sera rendu le 12 mai prochain.

En vidéo sur le même thème : Quand Jean-Marie Le Pen dérape au sujet des Roms 

Vidéo : Jean-Marie Le Pen dérape sur les Roms

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.