Quand une personne perd un proche, elle apprécie particulièrement de recevoir le soutien de son entourage au moment où elle donne une sépulture au défunt. Pour rédiger un message, quelques règles essentielles permettent de rester délicat tout en exprimant ses condoléances. Voici les règles à respecter.

 

Pourquoi écrire un message de condoléances ?

Que vous soyez un proche de la famille, un ami éloigné ou une simple connaissance, vous pouvez apporter votre soutien en rédigeant un message de condoléances. Les proches du défunt affrontent un deuil, qu'ils vivent comme une épreuve, et durant lequel le soutien de l'entourage est toujours bienvenu. Alors que le défunt est mis en sépulture, l'intérêt de rédiger ce texte est de pouvoir également exprimer ce que vous ressentez. Et comme il n'est pas toujours évident de le faire de vive voix, vous pouvez alors partager votre peine, votre douleur, et rendre ainsi hommage à la personne décédée en exprimant tout le respect que vous lui portiez.

Publicité

Quelques règles pour rédiger un message de condoléances

Tout d'abord, sur la forme, préférez un texte manuscrit, que vous joindrez à des fleurs de deuil au moment des obsèques, ou bien que vous enverrez par la poste après les funérailles et la sépulture. La longueur de la lettre de condoléances n'a pas d'importance. Vous pouvez être succinct si vous exprimez l'essentiel, c'est-à-dire votre amitié et votre empathie. Notez que le caractère personnel et sincère du message sera toujours priorisé par rapport à l'utilisation de modèles, qui risquent de faire basculer votre intention dans la banalité. Si trouver les mots peut s'avérer difficile, vous pourrez trouver votre inspiration dans des citations par exemple.