L'entrée d'un proche en maison de retraite s'accompagne souvent d'un questionnement sur l'environnement dans lequel il sera amené à évoluer. La question la plus récurrente concerne la manière dont les droits de la personne seront respectés au sein de l'Ehpad. Éclairage sur un sujet de société qui préoccupe souvent les familles.

Quels sont les droits des personnes âgées ?

Publicité

Afin de garantir le bien-être et le respect des personnes dépendantes, une charte des droits des personnes âgées a été élaborée en 1999 par le ministère de l'Emploi et de la Solidarité en partenariat avec la Fondation nationale de gérontologie. Cette charte constitue une base commune à toutes les structures accueillant des personnes âgées. Quel que soit l'Ehpad auquel vous confiez un proche, celui-ci sera considéré comme un sujet de droit. Des renseignements complémentaires sur la vie quotidienne peuvent être apportés par la maison de retraite elle-même, notamment sur les droits des résidants.

Publicité

Comment les maisons de retraite appliquent-elles ces droits ?

Du respect du droit à l'intimité en passant par le droit aux soins, les droits des personnes âgées constituent une question pratique au-delà de la théorie. L'Ehpad est une maison de retraite qui accueille des résidants dépendants. Si l'entrée dans ces institutions doit être soumise au consentement de la personne et préserver l'exercice de ses droits, l'enjeu est bien souvent mis à rude épreuve. Malgré l'importance de la prise en charge, le rôle des proches reste des plus essentiels afin de faire valoir les droits de la personne dans son intégrité.