Comme chaque année, le réveillon de la Saint-Sylvestre est l'occasion pour des millions de Français de se réunir pour célébrer la nouvelle année. Une soirée particulière qui réserve parfois son lot de mauvaises surprises à certains fêtards. Découvrez leurs pires anecdotes.
Insolite : découvrez les pires anecdotes du Nouvel An

"Trois, deux, un… Bonne annéééeeee !" Comme le veut la coutume à minuit tapante, des millions de Français s’apprêtent à passer la soirée de la Saint-Sylvestre entre amis ou en famille et réveillonner dans la nuit du 31 décembre 2020 au 1er janvier 2021.

Pour autant, cette fin d’année 2020 ne risque pas d’être comme les autres. À commencer déjà par la situation sanitaire actuelle, contraignant les citoyens à limiter les grands rassemblements à six personnes maximums. Sans oublier l’application du couvre-feu au soir du 31 décembre, de 20 h à 6 h du matin, qui devra être respecté sur l’ensemble du territoire.

Entre situations embarrassantes et histoires coquines

Cela n’empêchera pas pour autant les fêtards de sabrer le champagne, pousser les meubles pour se déhancher sur la piste et pourquoi pas faire de nouvelles rencontres. Toutefois, le passage à la nouvelle année réserve souvent son lot de mauvaises surprises à quelques internautes.

Sur les réseaux sociaux, ces malchanceux n’hésitent pas à raconter leur mésaventure insolite avec une touche d’ironie. Voisins coquins, décompte raté, cuite au petit matin et situation embarrassante : il y en a pour tous les goûts, et cela vous permettra sûrement de relativiser avant cette dernière journée de l’année écoulée. Planet vous dévoile une sélection des pires anecdotes d’internautes, à découvrir dans le diaporama ci-dessus.

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.