La marque de maroquinerie de Bijenkorf continue de faire les beaux jours des grands magasins aux Pays-Bas. Fondée officiellement en 1870, l'enseigne historique a récemment annoncé son implantation en France, par le biais d'un nouveau site marchand.
De Bijenkorf, l’enseigne néerlandaise qui rhabille toute la famille© de Bijenkorf
Sommaire

Quelques mots sur la marque de Bijenkorf 

Il n’est pas exagéré de dire que la marque de Bijenkorf est un acteur historique des grands magasins aux Pays-Bas, spécialisé notamment dans la vente de chaussures femmes, accessoires, cosmétiques ou manteau femme. L’enseigne, qui voit le jour en 1870 à Amsterdam, prend d’abord le visage d’une petite mercerie au 132 Nieuwendijk. Elle finira par s’implanter progressivement dans plusieurs villes d’importance au Pays-Bas comme La Haye (en 1926), Rotterdam (en 1930), Utrecht (1987), Amstelveen (en 1998) et Maastricht (en 2003). Au total, la marque de Bijenkorf exploite sept grands magasins néerlandais dotés d’un positionnement plutôt haut de gamme. Depuis 2011, cet acteur historique du retail et de la vente appartient au groupe Selfridges, une chaîne de grands magasins située au Royaume-Uni.

Aujourd’hui, la chaîne de grands magasins souhaite tenter sa chance en France et sur le marché tricolore, par le biais d’un tout nouveau site marchand. Il n’est donc pas question (du moins pour le moment) d’ouvrir un point de vente physique, mais de concurrencer d’autres grandes enseignes telles que Printemps ou le Bon Marché (qui, rappelons-le, est considéré comme le premier grand magasin au monde à avoir vu le jour, en 1852 à Paris).

Quel est le positionnement marketing de la marque ?

La chaîne de magasins de Bijenkorf a toujours eu pour ambition de proposer une expérience unique et privilégiée à ses clients. Toutefois, le 140e anniversaire de la marque voit se profiler une nouvelle approche marketing, faite de surprises et d’inspiration. C’est officiellement à partir de 2013 que de Bijenkorf annonce l’introduction d’une stratégie dite "d’expérience premium" : l’objectif est d’atteindre un niveau international de haut niveau, que ce soit en matière de marques, de service ou d’expérience d’achat.

Pour cela, le grand magasin souhaite mettre les petits plats dans les grands : en réalisant un investissement d’un montant de plus de 200 millions d’euros en cinq ans, et en concentrant ses efforts sur les magasins phares comme celui d’Amsterdam, de Bijenkorf s’assure un positionnement de premier plan sur la scène mondiale. Cette volonté de renforcer les liens avec la clientèle s’accompagne d’une nouvelle politique d’adhésion Privilège. Ainsi, la marque souhaite répondre le plus efficacement possible aux souhaits de ses clients, en tenant compte de l’évolution des pratiques commerciales. Le magasin, à la fois physique et virtuel, permettra dorénavant de passer commande en ligne à l’intérieur-même du magasin, si une référence n’y est plus disponible. Sur le plan du numérique, on rappellera toute de même la présence de la marque sur Internet depuis 2009, par l’entremise d’un premier site marchand néerlandais

de Bijenkorf, enseigne de luxe pour toute la famille ! 

A travers son site français, de Bijenkorf met à l’honneur plus d’un millier de marques évoluant dans un registre "lifestyle" (mode, beauté et maison principalement). Côté prêt-à-porter, le public retrouvera un certain nombre de griffes prestigieuses comme Nanushka (considérée comme la marque fétiche des influenceurs et des influenceuses), American Vintage ou encore Scotch & Soda.

Du côté de la beauté en général, le public partira à la rencontre de labels tels qu’Aesop, spécialisé dans les produits de soin de la peau ou encore Charlotte Tilbury, mettant à disposition une collection complète de maquillage. Enfin, certaines marques comme Essenza, Ferm Living ou Ralph Lauren ferment la marche et occupent le segment déco/lifestyle.

La crise sanitaire aura donc permis au web marchand de s’épanouir quelque peu, permettant de compenser les éventuelles pertes sur les points de vente physique. Le groupe de Bijenkorf confirme la situation, en exposant "un contexte économique difficile dû à la crise sanitaire mondiale, permettant toutefois une accélération des stratégies de croissance en ligne". Au total, le groupe annonce avoir réalisé 10,5% de croissance au global en 2019, avec un investissement de 28,9 millions d’euros essentiellement dans le développement des boutiques en ligne (1)

___________________________

(1)    https://fr.fashionnetwork.com/news/Le-grand-magasin-de-bijenkorf-lance-son-site-marchand-en-france,1256688.html

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.