Canicule : 5 conseils pour bien s’hydrater
Les températures sont en hausse ce mois de juillet et devraient atteindre les 40°C la semaine prochaine en France métropolitaine. Planet vous donne 5 conseils pour se désaltérer tout au long de la journée.

En période de canicule, l’eau reste la meilleure alliée pour s’hydrater, surtout lors d'une activité physique. Le corps humain élimine environ 1,5 litre d’eau par jour (répartis entre la transpiration, la respiration et l’urine). Cela se ressent d’autant plus que cet été, les températures devraient atteindre des records. Dans un article publié le 18 septembre 2020 par l’Anses, elle recommande de boire « des eaux minéralisées pour compenser les pertes de minéraux par la transpiration et la déshydratation liée aux fortes chaleurs, notamment les eaux contenant des sels de bicarbonate, du chlorure de sodium, du potassium, du magnésium ».

 

Priorité à l’eau

 

Il peut être tentant de boire autre chose que de l’eau pour se désaltérer (comme des boissons alcoolisées, sucrées ou énergisantes), ou d’attendre d’avoir soif pour faire couler le robinet. Des pratiques qui peuvent à terme, causer des problèmes de santé. Voici 5 astuces pour rester hydraté en période de forte chaleur.

Boire au fil de la journée

1/5
Boire au fil de la journée

La sensation de soif est un appel au secours de l’organisme, qui n’arrive plus à compenser la perte d’eau engendrée par la chaleur et l’activité physique. Il vaut mieux donc agir avec prévoyance et commencer sa matinée par un grand verre d’eau, puis de boire à petites doses pendant la journée, à raison d’1,5 litre d’eau par jour. Il est aussi important de prendre en compte la température, l’activité physique et la corpulence.

Éviter les boissons sucrées ou alcoolisées

2/5
Éviter les boissons sucrées ou alcoolisées

S’il est tentant d’organiser un apéritif alcoolisé sous le soleil, il est plutôt conseillé de consommer de l’alcool avec modération, voire de s’abstenir en période de canicule. Aucun alcool ne permet de s’hydrater dans la durée ! Idem pour les boissons sucrées, tout aussi tentantes, qui au contraire feront revenir l’envie de boire. Pour ceux qui ne veulent pas s’en tenir à l’eau (le plus recommandé), une citronnade reste le meilleur compromis.

Éviter de boire trop froid

3/5
Éviter de boire trop froid

Incontournables des boissons estivales, les suppléments de glaçons et la glace pilée dans les verres n’aident pourtant pas à lutter contre la chaleur. Plus l’eau est froide, plus le corps va dépenser d’énergie pour compenser les différences de températures. De plus, l’eau glacée peut causer des maux de tête et des indigestions. Il est donc préférable de boire à température ambiante.

Ne pas trop boire

4/5
Ne pas trop boire

Pour tromper la soif, il peut être tentant de boire beaucoup d’eau d’un coup. Mauvaise idée : selon Healthline, si les reins d’un adulte en bonne santé peuvent évacuer 20 à 28 litres d’eau en une journée, ils ne peuvent éliminer qu’1 litre d’eau par heure. L’intoxication à l’eau est cependant rare.  

Voir la suite du diaporama

Vérifier la couleur de son urine

5/5
Vérifier la couleur de son urine

La couleur de l’urine est un bon indicateur pour vérifier simplement si le corps est déshydraté. Plus le corps manque d’eau, plus la couleur de l’urine s’assombrit.