La victoire n'a pas de prix. Entre épingles piquantes dans les robes et talons trafiqués, les miss sont prêtes à tout pour gagner . L’univers des concours de beauté n’aura jamais été aussi impitoyable que lors de ces précédentes années.

Un "univers impitoyable"

Le monde des concours est un milieu sans pitié où les miss tentent tout pour gagner. Selon Sylvie Tellier, les jeunes compétitrices sont "prêtes à tout" pour rentrer avec l’écharpe à la maison. "Comme dans beaucoup de concours de beauté, il y a parfois des moments un peu plus difficiles entre les filles.", confie-t-elle à Paris Match. Et en usant du terme "un peu plus difficile", la présidente du comité Miss France veut dire beaucoup plus rude.

Chewing-gums et vol de portable

Iris Mittenaere aurait vécu l’enfer dans le monde des Miss.  En effet le Samedi 17 novembre, la Miss Univers 2016 est revenue sur cet "univers impitoyable" sur le plateau des Terriens du Samedi. Selon la belle les autres concurrentes "déchirent les robes des autres", déposent des chewing-gums sur les chaises "pour détruire" les robes et elles "prennent des photos le matin " à la sortie des chambres pour montrer ses rivales démaquillées aux autres participantes. Mais ce ne sont pas les seules vacheries dont sont capables les miss. "On a essayé de me voler mon portable à Miss Nord-Pas-de-Calais ", rajoute la candidate de Danse avec les stars 9

Publicité
Publicité

Des épingles et du poivre

Néanmoins ces brimades dans le monde des concours de beauté ne sont pas nouvelles. En 2010, la Miss Australie Jesinta Campbell confie dans les colonnes du Sydney's Daily Telegraph que sa robe a été sabotée. En effet pendant que la demoiselle porte sa tenue traditionnelle devant représenter son pays, Miss Australie ressent  une douleur puissante. C’est à ce moment qu’elle découvre des épingles dans son dos. Selon elle, les épingles étaient placées de manière stratégique.

De son côté ,Ingrid Marie Rivera, Miss Porto Rico 2008, a attesté que sa robe et son maquillage avaient été enduits de gaz poivré. Ce qui n'a pas empêché la miss de gagner le concours de Miss Porto Rico.En 2007 sur le plateau de Good Morning America, Ingrid Marie Rivera explique quelques semaines après le concours qu’elle doit encore appliquer du maquillage pour cacher les rougeurs que lui a créé ce sabotage.