Face à la crise sanitaire, les Français ont dû se séparer temporairement de leur coiffeur ou coiffeuse préféré(e). Mais certaines célébrités n'ont pas hésiter à changer de tête pendant le confinement. Planet vous propose un florilège du meilleur et du pire des coiffures de stars.
Ary Abittan, Gérard Darmon… Les folies capillaires des stars pendant le confinement

Un confinement tiré par les cheveux. Alors que des millions de Français sont confinés à leur domicile depuis plus d’un mois face à la crise sanitaire, nombreux sont ceux qui ont dû renoncer à leur rendez-vous mensuel chez leur coiffeur ou coiffeuse préféré(e).

En attendant la réouverture – très attendue – des salons de coiffure, à partir du 11 mai prochain, certains confinés ont fait preuve d’imagination tandis que d’autres ont cédé à la folie du coup de ciseaux. À l’image de ces personnalités qui ont eu envie de changer de tête pendant le confinement. Et le résultat n’est pas triste à voir !

Comme par exemple l’humoriste Ary Abittan, qui s’est illustré dans la peau d’un incroyable sosie avec sa tignasse poivré sel. "Ma coupe de cheveux, c’est maintenant ça ! Un mélange d’Einstein, de Sonic et de Dragon Ball Z", a-t-il publié en légende de sa publication. Avant lui, l’acteur Gérard Darmon a succombé pour une coloration bleu turquoise. Une nouvelle coupe très insolite qui a été largement commenté sur les réseaux sociaux.

Les stars se lâchent en confinement

Quant à Maeva Ghennam, la bimbo des Marseillais a opté pour une coiffure (ou perruque) blonde. Du carré, de la couleur, du crâne rasé, mais aussi quelques ratés : il y en a pour tous les goûts. Découvrez un florilège du meilleur (et du pire) des folies capillaires de stars dans notre diaporama ci-dessus.

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.