Deux psychologues américains se sont considérablement enrichis en vendant leurs techniques de torture aux services secrets de leur pays.

C’est une conséquence quelque peu inattendue du recours à la torture. Aux Etats-Unis, deux hommes ont fait fortune grâce à elle, révèle le site The Daily Beast. Anciens psychologues de l’armée de l’air, James Elmer Mitchell et John Bruce Jessen ont tous les deux été approchés en 2005 par les services secrets américains (CIA) pour développer de nouvelles techniques de torture, censées les aider à recueillir des informations lors d’interrogatoires liés à des affaires de terrorisme. Un contrat a ensuite été signé en l’Etat et leur société, Mitchell Jessen et Associates, et les deux hommes ont livré leurs précieux conseils.

Des méthodes empruntées à "la torture physique nord-vietnamienne"James Elmer Mitchell et John Bruce Jessen ont ainsi travaillé à l’élaboration de nouvelles méthodes et formé de soldats à mener des interrogatoires selon ces mêmes méthodes. Ils auraient également participé à certaines interrogatoires, souligne le site américain. John Bruce Jessen était d'une “telle agressivité que ses collègues étaient parfois obligés d’intervenir pour le retenir” lors des cours qu'ils donnaient, aurait par ailleurs écrit le New York Times en 2009, rapportent Les Echos. Toujours d’après le quotidien économique, un journal anglais, The Independent, aurait quant à lui indiqué que le psychologue employait des méthodes s'appuyant sur "la torture physique nord-vietnamienne".

En tout, la firme aurait sous-traité 80% des interrogatoires à l’agence entre 2005 et 2009. L’accord initial conclu entre Mitchell Jessen et Associates prévoyait normalement que cela rapporte quelque 181 millions de dollars aux deux psychologues mais les services secrets ont finalement décidé de mettre un terme au contrat en 2009. Aussi James Elmer Mitchell et John Bruce Jessen ont dû se contenter de 80 millions de dollars.

Un "tissu d’idioties" ?Une somme toutefois coquette qui a permis aux deux hommes de s’offrir une douce retraite. James Elmer Mitchell, qui a choisi de partir vivre en Floride, a d’ailleurs récemment accordé une interview au site Vice News. Et si l’homme est toujours tenu au secret concernant les méthodes qu’il a "enseignées" à la CIA, il a cependant confirmé les révélations faites la semaine dernière dans un rapport du Sénat américain sur la torture aux Etats-Unis. Aussi, a-t-il reconnu avoir eu recours au "waterboarding" (simulacre de noyade) pour faire parler certains suspects, dont Khalid Cheikh Mohammed, le cerveau présumé des attentats du 11 septembre. Quelques jours plus tôt, il avait pourtant affirmé que le rapport du Sénat n’était qu’un "tissu d’idioties".

Vidéo sur le même thème - Obama : "Nous avons torturé des gens après les attentats du 11 septembre"

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.