D'après Bercy, la suppression de cet impôt local pour 80% des foyers fiscaux cet automne a engendré une économie moyenne de 590 euros. Qu'en sera-t-il en revanche pour une partie d'entre eux l'an prochain ? Selon les cas, certains pourraient en effet de nouveau y être assujettis.
Taxe d’habitation : attention, ceux qui en sont exonérés en 2020 ne le seront pas forcément en 2021IllustrationAFP

Un gain moyen de 590 euros. Selon les chiffres publiés par Bercy ce vendredi 4 décembre, la suppression de la taxe d’habitation sur la résidence principale pour 80% des foyers fiscaux cet automne 2020 a permis cette économie. Elle concerne au total 22,4 millions de foyers fiscaux.

"Cette mesure forte en faveur du pouvoir d'achat s'inscrit dans la baisse massive des impôts, que nous avons engagée depuis 2017 et que nous poursuivons sans ralentir, malgré la crise actuelle", a déclaré à cette occasion Olivier Dussopt, le ministre délégué chargé des Comptes publics.

Taxe d’habitation : le gain moyen diffère beaucoup d’un département à l’autre

L’économie moyenne varie parfois beaucoup au sein du territoire. Elle peut d’ailleurs être bien différente d'un département à l'autre, y compris au cœur d'une même région : en Ile-de-France, les foyers fiscaux ont ainsi pu gagner 735 euros dans l'Essonne, mais seulement 417 euros à Paris.

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), le gain moyen est de 714 euros dans les Bouches-du-Rhône et de 460 euros dans les Hautes-Alpes.

Rappelons que la réforme de cet impôt local se poursuivra par étapes dès 2021 pour les 20% de foyers les plus aisés et s’achèvera, selon le calendrier fiscal, en 2023. Un dégrèvement de 30% sera appliqué en 2021, puis de 65 % en 2022.

"En 2023, plus aucun foyer ne paiera de taxe d’habitation sur sa résidence principale", précise le site le ministère de l’Économie.

Sachant que la baisse ou l’exonération "dépend du montant de votre revenu fiscal de référence ainsi que de votre quotient familial", qui sont ceux qui peuvent en bénéficier ? Si vous en avez été exonéré totalement cette année, cela signifie-t-il que vous ne paierez plus jamais la taxe d’habitation ?

Vidéo : Les dates à retenir pour anticiper l'échéance fiscale de janvier

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.