Coronavirus Covid-19 oblige, les finances de bien des communes sont en chute libre. Certains élus pourraient donc être tentés d'augmenter les impôts. Voici ce à quoi vous devriez vous préparer.
Impôts locaux : faut-il s’attendre à une hausse prochaine ?Istock

Elles accusent une perte de cinq milliards d’euros. Pour la seule année 2020, lourdement frappée par la crise sanitaire, les communes de France tirent déjà la sonnette d’alarme. Et le manque à gagner ne s’arrête pas là ! Les projections, pour les trois ans à venir, font mention d’un déficit de 8 milliards d’euros, indique Le Figaro. C’est beaucoup plus que l’enveloppe prévue par l’Etat, dont le montant total s’établit à 750 millions d’euros pour l’année en cours.

Conséquence de quoi, note le quotidien national, certains devraient donc s’attendre à une hausse des impôts locaux prochaine. Pas immédiate, mais prochaine. En pratique, cette augmentation ne devraient même pas être effective en 2020. En effet, plusieurs éléments laissent à penser qu’il ne sera pas possible pour les édiles de ponctionner davantage leurs administrés avant au moins 2021.

Pourquoi ne pourrait-il pas y avoir de hausse en 2020 ?

Année électorale oblige, il est peu probable que les élus de France s’engagent dans de grandes dépenses, susceptibles de nécessiter de forte hausse d’impôts, ou qu’ils cherchent à recouvrer l’argent perdu. “l ne se passe pas grand-chose”, décrit un “observateur” questionné par le titre de presse.  

“Les maires n’ont évidemment pas intérêt à engager de gros chantiers et encore moins à faire voter des hausses de taux des impôts locaux”, poursuivent nos confrères qui égrènent différentes taxes : taxe foncière sous toutes ses formes, taxe d’habitation, cotisation foncière des entreprises...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.