Ecouter l'article :

Mauvaise surprise pour les contribuables. A l'approche des fêtes de fin d'année, le nouveau mode de collecte de l'impôt pourrait considérablement grever votre portefeuille… Tout ce qu'il faut savoir.

"Les gens peuvent avoir l’impression de n’avoir pas de répit, et peut-être qu’ils auront le réflexe de moins dépenser pour les fêtes de fin d’année", alerte la fiscaliste Virginie Pradel dans les colonnes du Parisien. La présidente de l’Institut Vauban parle du prélèvement à la source qui, aujourd’hui encore, n’est visiblement pas sans surprise. Et pour cause ! Parce que drastiquement différente de ce qui se faisait par le passé, cette nouvelle méthode de recouvrement de l’impôt à de quoi déconcerter les Françaises et les Français.

Cette fois-ci, ce sont les contribuables qui ont opté pour un prélèvement mensualisé qui seront surpris. Par le passé, l’impôt était réglé sur dix mois, de janvier à octobre. Chaque tranche, souligne le quotidien régional, il fallait donc payer un dixième de la somme dûe l’année précédente.

Dorénavant, les prélèvements, sont un peu moins importants. Ces derniers sont en effet répartis sur 12 mois… Ce qui signifie qu’il faudra s’acquitter de l’impôt en décembre, comme il a déjà fallu le faire en novembre. "Ce n’est pas la même chose d’être prélevée sur 10 mois et d’être prélevé tous les mois", note encore l’avocate, pour qui un tel bouleversement aura probablement un impact sur les habitudes de consommation des Françaises et des Français.

Les contribuables imposables ayant opté pour un versement trimestriel de leurs acomptes, eux, sont déjà passés à la caisse pour cette fin d’année : leur dernier règlement en date, rappelle le site des impôts, remonte au 15 novembre 2019.

Impôts de fin d’années : qui bénéficiera de la réduction ?

Après ce nouveau paiement, une écrasante majorité de la population devrait cependant bénéficier d’une importante réduction d’impôts, dès janvier, précise Le Parisien. "La quasi-totalité des gens qui payent l’impôt sur le revenu - qu’ils soient ouvriers, salariés, cadres - seront concernés. Au total, plus de 95% des contribuables paieront moins d’impôts", a affirmé Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics.

Si, en dépit de la baisse, il vous est complexe régler votre impôt, des solutions existent. "Si vous avez des difficultés financières provisoires et que vous n’êtes pas en mesure de payer votre impôt à l'échéance, vous pouvez demander, en fonction de votre situation, à bénéficier à titre exceptionnel, d’un délai de paiement", fait savoir l’administration fiscale sur son site.

Votre mutuelle santé au meilleur tarif ! Trouver la mutuelle adaptée à vos besoins !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.