Les aides de la CAF (Caisse d'allocations familiales) ne sont pas uniquement destinées aux locataires. Il existe en effet plusieurs aides envisageables pour ceux qui achètent un bien immobilier.
iStock

L’APL accession n’est plus accessible à tous

Publicité

Parmi les aides de la CAF pouvant réduire le coût d’un prêt immobilier et donc favoriser l’achat d’un logement, l’APL accession est la plus connue. Cette aide est réservée aux ménages ayant un faible niveau de revenus. Elle est très souvent demandée par les locataires, mais il est aussi possible d’en bénéficier pour accéder à la propriété. Néanmoins, depuis la loi de finances 2018, l’APL accession a vu son champ limité de façon importante. Désormais, elle ne peut être demandée auprès de la CAF que par les propriétaires d’un logement ancien situé dans les secteurs dits détendus, à savoir les villes de moins de 250000 habitants hors région Île-de-France, Côte d’Azur et Genevois français.

Publicité

Quelles sont les autres aides que peut allouer la CAF?

La CAF, ou Caisse d’allocations familiales, peut également être sollicitée pour obtenir des aides autres que l’APL dans le but de réduire le coût d’un prêt immobilier : une bonne façon de favoriser l’accession au logement. Vous pouvez ainsi vous renseigner pour savoir si vous êtes éligible à l’AFL (allocation de logement familial) ou à l’ALS (allocation de logement social). Là encore, ces aides sont destinées à des logements anciens dans des zones précises. À noter également la possibilité de demander un prêt travaux (PAH): celui-ci permet non pas de réduire le coût d’un prêt immobilier, mais de diminuer le budget travaux avec un taux d’intérêt à seulement 1%.