Contrairement aux idées reçues, les trois allocations versées par la CAF (APL, ALF et ALS) ne sont pas seulement réservées aux locataires. Il est en effet possible pour certaines personnes souhaitant accéder à la propriété d’obtenir ces aides afin de réduire leurs mensualités de crédit immobilier.

L’APL, l’ALF et l’ALS pour réduire le coût de son crédit immobilier

La CAF délivre trois allocations logement pour permettre aux personnes en difficulté de se loger en location ou d’accéder à la propriété:- l'aide personnalisée au logement (APL), qui est conditionnée à la situation du logement (conventionné, foyers, etc.) ;- l'allocation de logement familiale (ALF), qui est conditionnée à la situation familiale (jeunes ménages, femmes enceintes, etc.) ;- l'allocation de logement sociale (ALS), qui est versée aux autres ménages en difficulté ne recevant ni l’APL ni l’ALF (étudiants, handicapés, etc.).Ces trois allocations ne sont pas seulement réservées aux locataires, comme on le pense souvent, puisqu’elles peuvent être aussi versées aux acquéreurs ayant bénéficié d'un prêt conventionné (PC) ou d'un prêt d'accession sociale (PAS) pour le financement de leur achat immobilier.

L’APL accession, une aide qui vise à disparaître

Publicité
Alors que ces aides à l’accession permettent aux acquéreurs de réduire les mensualités de leur crédit immobilier, celles-ci ont été limitées très récemment. En effet, la loi de finances 2018 a supprimé l’APL dite "accession" (mais aussi l’ALS accession et l’ALF accession) dans le neuf à partir du 1er janvier 2018. Les trois aides de la CAF existent toujours, mais sont désormais uniquement disponibles pour l’achat de logements anciens situés en dehors d'une zone tendue (en manque de logements). L’APL, l’ALF et l’ALS accession devraient totalement disparaître en 2020.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité