Relevés bancaires, localisation... Quelques semaines avant la disparition de Delphine Jubillar, Cédric épluchait la vie privée de son épouse, à la recherche d'un ou plusieurs amants. Auditionné par deux magistrates le 15 octobre dernier, le suspect a révélé les raisons de cet espionnage.
Menaces de mort, espionnage... Les explications de Cédric JubillarAFP
Sommaire

Quelques semaines avant sa disparition, Delphine Jubillar file le parfait amour avec un homme marié de Montauban.  Rencontré sur Internet, ce correspondant était pour elle un confident, celui avec qui elle envisageait de refaire sa vie une fois son divorce prononcé. De son côté, ce mystérieux amoureux, père de famille, était lui aussi en cours de séparation. Rien ne semblait pouvoir réduire à néant les projets d'avenir de ce jeune couple passionné... Si ce n'est la disparition de Delphine, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. L'infirmière âgée d'une trentaine d'années s'est volatilisée sans laisser la moindre trace dans son petit village de Cagnac-les-Mines (Tarn). Depuis le mois de juin 2021, son époux, Cédric Jubillar, est mis en examen pour meurtre sur conjoint. 

Face aux accusations portées à son encontre, l'artisan plaquiste nie toute implication avec la disparition de sa femme. Lors de son audition face aux deux juges d’instruction, Audrey Assemat et Coralyne Chartier, les conflits qui animaient le couple Jubillar ont été au coeur de bien des questions. Les magistrates reviennent entre autres sur un évènement survenu au début du mois de décembre : Cédric a retrouvé de la lingerie appartenant à sa femme cachée dans les affaires de leur fille cadette. "Je lui fais une scène parce que ça veut dire qu’elle a un amant, donc qu’elle me ment", expliqua le suspect. Seulement voilà : d'après les éléments de l'enquête, ce n'était pas la première fois que le père de famille suspectait que sa femme entretenait une relation extraconjugale. 

Cédric Jubillar : pourquoi surveillait-il sa femme ?

En effet, Cédric Jubillar aurait tenté de géolocaliser sa femme et de surveiller ses paiements. Toutefois, l'homme dément l'avoir fait dans un excès de jalousie et de possessivité : "Si jamais elle veut m’embêter par rapport au fait que je suis un fumeur et qu’elle veuille que la garde ne soit plus alternée mais exclusive pour elle, que j’aie aussi des billes de mon côté, que je puisse lui dire : 'Attends, t’as un amant et je te fais pas chier, qu’on reste à l’amiable…'", explique-t-il. Malgré cette explication, un élément ne colle pas : rien ne laissait présager que Delphine souhaiterait la garde exclusive de Louis et Elyah...

Cédric Jubillar : "Pour moi, elle a plusieurs amants"

Face à ses incohérences, Cédric Jubillar insiste : "J’ai fait beaucoup de recherches sur tout ça, avoue-t-il. Est-ce que ça fait quelqu’un de violent tout ce que vous dites ?". De leur côté, les magistrates tentent de comptendre ce que le suspect savait exactement de l'amant de sa femme. Peu après sa mise en examen, une photo de ce dernier avait été retrouvée dans le téléphone de Cédric. "Pour moi, elle a plusieurs amants. C’est quelqu’un qui s’amuse et qui est en train de se chercher", souligne le trentenaire. Il explique également que sa femme n'a jamais mentionné son projet de quitter le domicile familial : "Je ne me dis pas que le départ est imminent. Pour moi, c’était à la vente de la maison qu’elle devait partir… Elle ne m’a jamais dit quand elle partirait", conclut-il. 

Reste une ombre au tableau : quelques temps avant la disparition de Delphine Jubillar, Cédric aurait proféré des menaces de mort à son encontre...

Cédric Jubillar : le suspect explique ses précédentes menaces de mort

Autre élément des plus troublants : devant sa mère, Cédric Jubillar aurait proféré des menaces à l'encontre de Delphine. "J’en ai marre, je vais la tuer, je vais l’enterrer, personne ne la retrouvera (...) J’étais en colère, c’était des mots jetés en l’air", explique-t-il. Aussitôt, le suspect change de sujet et invite les enquêteurs à chercher ailleurs : "Pour l’instant, vous cherchez que de mon côté, peut-être que si vous exploitiez les autres plus, on pourrait la retrouver plus facilement", aurait-il déclaré.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.