Des scientifiques ont récemment découvert les causes de la disparition, depuis 2006, de nombreux lacs glaciers situés au Groenland.

Leur disparition soudaine n’est pas passée inaperçue. En effet, en 2006, des chercheurs de l’université de Washington ont constaté que plusieurs lacs glaciers du Groenland se vidaient considérablement depuis quelques temps. Près de dix ans après, et après de multiples expériences, cette même équipe de scientifiques estime avoir découvert la cause de ce phénomène : des failles situées au fond de ces lacs, ce qui expliquerait qu’ils se vident à une telle vitesse, comme le révèle Atlantico.

À lire aussi - Hérault : le lac des Aygas réapparaît après dix ans d’absence

Selon les premières observations des chercheurs américains, quelques heures seulement suffisaient pour qu’un ou plusieurs lacs glaciers ne se vident. Un constat particulièrement inquiétant qui a conduit l’équipe de scientifiques, en 2008, à examiner de plus près le fonds des lacs.

16 balises déployées

Personne ne connaissait, jusqu’ici, l’origine des failles. Pas moins de 16 balises GPS ont ainsi été déployées autour de chaque lac afin de déterminer les causes des failles, à des endroits où ces dernières étaient visibles. Aussi, ce procédé a permis aux chercheurs d’enregistrer les mouvements de la glace, et ce à trois reprises : en 2011, 2012 et 2013.

Les analyses suivantes ont démontré qu’entre 6 à 12 heures avant que le phénomène ne se produise, des filets d’eau provenant des lacs en question coulaient jusqu’au fond de la calotte glacière, grâce à de petits conduits. Une telle accumulation d’eau contribue à exercer une pression contre la calotte glacière qui finit par céder. Plus aucun doute, le mystère est bel et bien résolu !

Vidéo sur le même thème - Un lac éphémère apparaît sur le plateau du Larzac et alimente le mystère 

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !