Malgré les restrictions sanitaires, les Français pourront acheter un sapin de Noël. Les modalités de vente seront publiées dans un décret "dans les tout prochains jours". Lequel choisirez-vous ? Voici quelques conseils.
Sapin de Noël : naturel, artificiel, bois… Ce qu'il faudra faire pour en acheter un cette annéeIllustrationIstock
Sommaire

Noël pourra se fêter avec son traditionnel sapin, et les cadeaux à son pied. La fronde des producteurs, qui s’inquiétaient de ne pas pouvoir écouler leur stock, semble avoir payé. Comme l’a indiqué lundi 16 novembre, Julien Denormandie, sur le plateau de Public Sénat, un décret autorisant la vente de ces arbres de Noël va être publié "dans les tout prochains jours".

"Les Français pourront acheter des sapins de Noël. Dans ce monde aussi frustrant, triste, je crois que la féérie de Noël est en tout point importante", a jugé le ministre de l'Agriculture. "Mais la question c'est quel est le jour où on va pouvoir commencer à les acheter, et où est-ce qu'on va pouvoir les acheter ?", a-t-il ajouté en précisant que le décret répondra à ses questions.

Chaque année, 6 millions de Français les achètent majoritairement au sein des grandes surfaces, enseignes de bricolage et jardineries. D’après les données de l'association française du sapin de Noël naturel (AFSNN), 80% d'entre eux sont issus de la production française.

Naturel, artificiel, bois… Sur quel modèle porterez-vous votre dévolu ?

Sapin de Noël : quel arbre naturel choisir ?

Forme, taille, coupé ou en pot, couleur, odeur, tenue en intérieur… Il existe différentes variétés de sapins naturels. Si la majorité d’entre eux tiennent environ 3 semaines (Epicéa, Nobilis, Pungens ou sapin bleu), le sapin Nordmann, aux grandes aiguilles qui ne piquent pas, a une durée de vie plus longue : il peut en effet tenir jusqu’à 8 semaines, ce qui explique son succès ces dernières années. Il est toutefois plus cher (à partir de 40 euros contre 20 euros en moyenne pour les autres).

Quid des sapins artificiels ?

Sapin artificiel : comment choisir le bon modèle ?

De qualité autrefois médiocre, les sapins de Noël artificiels ressemblent de plus en plus aux vrais. Il en existe aussi plusieurs sortes : imitations, modèles floqués (recouvert de neige blanche ou en couleur), lumineux ou encore déjà décorés. Laissez parler votre imagination. Les hauteurs sont aussi multiples, et vont du mini au très grand. Vous n’avez qu’à choisir celui qui correspond à l’espace disponible dans votre logement.

Vous souhaitez un sapin ressemblant à s’y méprendre à un vrai ? Il vous faudra alors investir au moins 150 euros, rapporte le Journal des femmes.

Pour les plus écolos, voici les options qui s’offrent à vous.

Sapin de Noël : optez pour un modèle écolo

Au lieu d’acheter un sapin, pourquoi ne pas le louer ? C’est l’alternative que propose Treezmas pour lui donner une seconde vie. La société se charge de vous livrer l’arbre de votre choix en pot, et le récupère après les fêtes en janvier.

Vous pouvez également opter pour l’achat d’un sapin de Noël en pot, qui sera facile à replanter.

Enfin, pourquoi ne pas tout simplement réaliser votre sapin de Noël DIY vous-même ? En bois de palettes, en branches ou rondins, en carton… Laissez libre cours à votre imagination et faites participer vos enfants ou petits-enfants pour l’occasion.

Osons parler d'obsèques ! Conférence en ligne jeudi 2 juin à 15 heures. Olivier Noel, expert en gestion de patrimoine depuis plus de 20 ans répondra à toutes vos questions !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.