Google a décidé de mettre en place un nouveau système ayant pour but d'éradiquer les bloqueurs de publicités. Attention, vous en subirez-sans doute les conséquences…
Istock

Google : le géant déclare la guerre au bloqueur de publicité

Ils veulent avoir le monopole et l’auront très certainement. Le 22 janvier, le site spécialisé The Reigster révélait que les ingénieurs de chez Google travaillaient sur les modifications d’un code servant initialement à Chrome, le navigateur internet de la firme.

A l’heure actuelle, "les bloqueurs ont un accès étendu aux différentes actions de l’internaute", explique BFM TV. Et pour arriver à leur fin, les ingénieurs souhaitent réduire la portée de ces derniers pour des "raisons de sécurité". Comprenez que tout ce qui ne sera pas adoubé par le géant de l'Internet sera immédiatement bloqué.

Publicité
Publicité

Mais comment feront-ils ? C’est simple : l'idée est de stopper les bloqueurs de publicités concurrents et faire payer ceux qui ne se serviraient pas de leur logiciel "officiel"…

Google : il faudra payer pour ne plus avoir de publicité

Mais à qui Google a accordé sa confiance ? Il s’agit d’Adblock. Sa version gratuite a en effet séduit plus des deux tiers des internautes. Il leur faudra en revanche devenir utilisateur premium, avec Adblock Plus, s'ils veulent échapper aux publicités intempestives.

Et ce n’est pas la première fois que Google collabore avec Adblock. En 2015 déjà, le Financial Times révélait que plusieurs entreprises, dont Google, avaient versé une somme d’argent pour que leurs publicités soient filtrées et vues des internautes.

Publicité

Une bonne affaire pour Google, qui a vu ses revenus grimper de plus de 28 milliards de dollars au deuxième trimestre 2018, sur les 32,66 milliards de dollars de chiffre d’affaires. En effet, cette somme colossale représente 86% de la recette annuelle.

Vidéo: Le compte Gmail d'Emmanuel Macron a-t-il été piraté ?