Vous ne voulez pas du compteur Linky ? Malheureusement, vous pourriez bien être forcé de vous équiper : E.Leclerc énergie vient d'annoncer à demi-mot qu'il rejetterait tous les clients qui ont refusé le petit boîtier vert. Explications.
Sommaire
Compteur Linky : les clients de E.Leclerc bientôt obligés de l’accepter ?AFP

Mauvaise nouvelle pour les anti-Linky ! Et, d’une façon générale, pour quiconque souhaite voir reculer le compteur communicant dont l’installation dans les foyers français revient à Enedis depuis 2016. En dépit de toutes les polémiques qui minent ce dispositif ô combien discuté, il n’en reste pas moins le seul appareil permettant aux consommateurs de prétendre à certaines offres. Depuis peu, à certains fournisseurs d’électricité, informe Le Parisien. E.Leclerc énergies vient en effet d’annoncer qu’il ne comptait plus alimenter les clients non équipés d’un tel outil.

"E.Leclerc énergies a décidé de mettre fin à l’offre actuelle et vous propose un tout nouvel abonnement 100 % mobile, vous permettant de piloter votre consommation d’électricité et de profiter du kWh à prix coûtant", affirme l’entreprise dans un courrier envoyé aux consommateurs concernés au coeur du mois de juillet. Aucun, parmi eux, n’aura eu le choix, poursuivent nos confrères qui ont eu l’occasion de consulter les échanges. Pour un nombre conséquent d’entre eux, cela signifie donc la résiliation pure et simple du contrat. Il prendra fin "au terme d’un préavis de 90 jours, soit le 15 octobre 2021".

Il vous faudra Linky pour rester chez E.Leclerc énergies

Ce que la société ne précise pas nécessairement immédiatement, à en croire le quotidien régional, c’est qu’il faudra mécaniquement être équipé d’un compteur Linky pour profiter de la nouvelle offre supposée remplacer celle qui prendra bientôt fin. Les compteurs traditionnels, à aiguilles, ne sont simplement pas assez avancés pour permettre l’accès à ce que proposera désormais E.Leclerc… 

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.