Dans le langage courant, la carte bancaire est souvent appelée carte bleue. Plutôt que d’en demander la raison à votre banque, découvrez les origines de ce terme.

Les origines de la carte bleue

Alors que la première carte bancaire fait son apparition dans les années 1950 aux États-Unis, il faudra attendre 1967 pour qu'elle débarque en France. C'est grâce à 5 banques tricolores, à savoir la BNP, le CIC, le crédit commercial de France, le Crédit Lyonnais et la Société Générale, que cette carte de paiement voit le jour. Ces établissements décident alors de la baptiser Carte Bleue. À cette époque, cette carte bancaire ne permet de réaliser que des paiements. Les distributeurs automatiques de billets des banques ne feront leur apparition que 4 ans plus tard. Quelques années après, ce groupement d’intérêt va s’associer à Visa, donnant alors Carte Bleue Visa.

De la carte bleue à la carte bancaire

Publicité
Plusieurs raisons expliquent le choix de l'appellation Carte Bleue par les banques. Non seulement car elle était effectivement bleue, mais elle faisait également référence au maillot de l'équipe de France de rugby. En 1984, un accord est trouvé entre les banques liées à Visa (qui utilisent les cartes « bleues ») et les banques liées à Mastercard (qui utilisent les cartes « vertes ») afin d'assurer un service interbancaire entre les établissements. Le logo CB, pour Cartes Bancaires, fait alors son apparition sur toutes les cartes assurant l'interbancarité. Avec le temps, le terme carte bleue a remplacé celui de carte bancaire dans le langage courant, au même titre que frigo pour le réfrigérateur ou scotch pour l'adhésif.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet